Google l'assure: non, une de ses voitures n'a pas tué un âne au Botswana

Publié le 16/01/2013 à 16:52, mis à jour le 17/10/2013 à 10:11

Google l'assure: non, une de ses voitures n'a pas tué un âne au Botswana

Publié le 16/01/2013 à 16:52, mis à jour le 17/10/2013 à 10:11

Par AFP

Google a tenu mercredi à rassurer des internautes inquiets: aucun âne n'a jamais été tué par une des voitures utilisées par le géant de l'internet pour prendre les photos qui composent son site Google Street View.


Une des photos du site, sur une route du Botswana, montre en effet un âne étendu dans la poussière, dans une pose qui pourrait laisser penser qu'il a été renversé par le véhicule prenant les photos.


"Certains ont eu l'impression que notre voiture avait été impliquée dans un incident avant de prendre la fuite, laissant la pauvre bête échouée sur la route", écrit sur un blog du groupe Kei Kawai, de Google Maps.


"Je suis heureux de vous confirmer que l'âne est vivant et en bonne santé", ajoute-t-il, précisant qu'en réalité, l'animal se roulait dans poussière.


La photo en question est visible ici.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

À surveiller: Metro, Google et Apple

17/04/2014 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Metro, Google et Apple? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de ...

Google déçoit malgré un bénéfice en hausse de 32%

16/04/2014 | AFP

Le géant internet américain Google a déçu les attentes au premier trimestre, malgré ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

GE allongerait 13 milliards pour la française Alstom

Le conglomérat General Electric discute pour acquérir le géant de l’énergie et des trains, qui bondit de 14% en Bourse.

Équipe économique du PLQ: des tensions sociales se dessinent

23/04/2014 | François Pouliot

BLOGUE.Que choisira-t-on: les engagements du programme électoral ou une compression des salaires des employés de l'État?

Ottawa annoncera un nouveau type de régime de retraite

06:23

Le fédéral veut mettre en place un régime de pension à risque partagé qui touchera certains employés d'État.