Terrains de Lac Mirabel: un magot de 81,7 M$

Publié le 30/07/2013 à 11:37, mis à jour le 30/07/2013 à 11:51

Terrains de Lac Mirabel: un magot de 81,7 M$

Publié le 30/07/2013 à 11:37, mis à jour le 30/07/2013 à 11:51

Par Hugo Joncas
Projet résidentiel


En décembre 2012 et juin 2013, un autre groupe, mené par Raymond Junior Courtemanche, a aussi mis la main sur 30 M$ en lots de feu Lac Mirabel pour un projet à dominante résidentielle.


Baptisé «Cité de Mirabel», il consiste en la construction de 2000 unités réparties dans trois tours de 14 étages, des maisons de ville et un immeuble pour retraités.


La construction doit s’étaler sur cinq ans. Le projet représente un investissement de 500 M$, selon les promoteurs.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le système Booxi entre dans la vente au détail

10/01/2019 | Anne-Marie Luca

PME DE LA SEMAINE. L'entreprise a déjà signé avec Reitmans et, depuis tout récemment, Décathlon.

Les grands groupes de distribution sombrent à Wall Street

10/01/2019 | AFP

La chaîne de magasins Macy’s était la plus durement affectée jeudi.

À la une

Un nouveau quartier naîtra aux abords du Pont Jacques-Cartier

Laissé à l'abandon depuis des décennies, le développement de ce quadrilatère améliorera l'image du secteur.

Les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit

Mis à jour à 16:26 | AFP

À deux mois et demi de la date prévue de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'incertitude persiste.

Legault courtisera de nouveaux investisseurs étrangers en France

En une année, le Québec transige davantage avec l’État américain du Texas qu’avec la France tout entière.