La plus haute tour en bois d'Amérique du Nord à Québec

Publié le 24/02/2015 à 14:53

La plus haute tour en bois d'Amérique du Nord à Québec

Publié le 24/02/2015 à 14:53

Par Valérie Lesage








Le plus haut bâtiment en bois en Amérique du Nord marquera le début de la construction du premier écoquartier de Québec. Le bâtiment de 25 M$, qui sera inauguré en 2016, comptera 13 étages et abritera 94 condos à Pointe-aux-Lièvres, un terrain situé aux limites des quartiers Limoilou et Saint-Roch.


«Pour la ville de Québec, c’est un signal fort pour l’utilisation du bois, avec lequel on peut faire bien d’autres choses que du papier», a affirmé le maire Régis Labeaume.


«Déjà plusieurs villes européennes ont pris le virage du bois massif pour la construction multi-étages, et on sent que le marché de Québec est réceptif à cette innovation nord-américaine», a ajouté André Huot, directeur du développement des affaires - Québec pour Nordic Structures Bois.


Seule la Norvège a construit plus haut en bois massif que Québec, avec 14 étages.


Le projet de la capitale nationale, qui a pris 18 mois à élaborer, est mené par le consortium formé par le constructeur EBC inc., le fournisseur de structures de bois massif Nordic Structures Bois et le promoteur Synchro immobilier.


La ville lancera sous peu un appel d’offres pour du logement social dans l’écoquartier à naître. Ensuite, il y aura des habitations conçues pour les familles.


«On aura une mixité», a précisé la conseillère Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif de la ville de Québec.


Le maire ne s’avance pas sur la taille de l’écoquartier à bâtir; il dit ignorer combien d’unités d’habitation seront construites à la fin.


Il faut dire que ce projet de longue date a connu des ratés. Le premier appel d’offres pour construire tout l’écoquartier avait été remporté par Leboeuf société immobilière, qui avait aussi remporté la mise pour le deuxième écoquartier d’Estimauville. Ce dernier s’est toutefois retiré en 2013, invoquant des conditions difficiles de réalisation en regard du marché et des critères environnementaux stricts.


La ville est donc retournée en appel d’offres, mais pour bâtir le quartier à la pièce plutôt que dans son ensemble.


«On était allés en appel d’offres pour laver plus blanc que blanc la première fois et ça nous a desservis. On aurait dû mettre notre nez là-dedans et intervenir dans le choix du promoteur. On avait le droit de négocier de gré à gré dans ce dossier», a fait valoir M. Labeaume.


La tour en bois massif, baptisée Origine, comprendra des condos de une à trois chambres, à partir de 189 900$. Les promoteurs estiment pouvoir réduire de 60% les émissions de C02 par rapport à une construction de béton. Aussi, le temps de montage sera réduit de moitié grâce à ce type de structure, qui se montre performant au plan énergétique et acoustique.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Trois placements à contre-courant pour 2019

BLOGUE. Pour une septième année, Martin Roberge propose trois industries boudées susceptibles de rebondir.

Le prix des propriétés multirésidentielles en hausse en 2018

13/11/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les hausses des prix médians des propriétés multirésidentielles dépassent celles des unifamiliales.

À la une

Dollarama lance sa boutique en ligne

Les articles sont vendus à la caisse.

Expérience client: un séjour à Paris

Être client à Paris... Du calme. Mon expérience n'a pas été celle que vous imaginez.

Voici pourquoi les enfants des milléniaux conduiront avec leur voix…

BLOGUE. Un indice : c’est grâce à une technologie développée à Montréal.