Immobilier: l'industrie dans «la fin d'un cycle de prospérité», selon l'APCHQ

Publié le 20/09/2012 à 14:59, mis à jour le 20/09/2012 à 16:53

Immobilier: l'industrie dans «la fin d'un cycle de prospérité», selon l'APCHQ

Publié le 20/09/2012 à 14:59, mis à jour le 20/09/2012 à 16:53

Par Mathieu Lavallée

[Photo : Bloomberg]

L’industrie de la construction résidentielle « est résolument engagée dans la fin d’un cycle de prospérité », admet l’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) à l’ouverture de son congrès annuel ce jeudi.


Le regroupement reste optimiste cependant, et pense que « l’atterrissage se fait en douceur » dans ses prévisions économiques.


L’APCHQ anticipe qu’il y aura 40 000 mises en chantier en 2013, et maintient ses prévisions de 45 000 mises en chantier pour 2012. En 2011, presque 48 400 unités de logements ont été construites, précise l’association.


Le problème, c’est que les constructions neuves attirent une grande part des premiers acheteurs, ceux-là mêmes qui sont le plus durement touchés par les nouvelles règles encadrant les prêts hypothécaires et adoptées par le gouvernement fédéral en juillet dernier.


Les nouveaux propriétaires représentent environ la moitié de la clientèle pour les constructions neuves, estime l’APCHQ. Par contre, 40 % des premiers acquéreurs avaient recours auparavant à des périodes d’amortissement de plus de 25 ans, la nouvelle limite imposée cet été. « Cela risque d’avoir un effet négatif considérable sur l’accession à la propriété, du moins dans le marché de la maison neuve », conclut l’APCHQ.


Le condo demeurera le segment dominant dans la construction résidentielle, et surpassera à la fois les maisons unifamiliales isolées, jumelées et en rangées, prédit l’association.


PLUS :


Immobilier: un autre indice d’un ralentissement


Immobilier: pire recul des ventes depuis juin 2010

Sur le même sujet

Immobilier: «2015, la pire année de la décennie» pour la construction neuve

19/09/2014 | Yannick Clérouin

L'APCHQ prévoit que 2015 sera très faible pour les mises en chantier au Québec, en raison de trois grands obstacles.

Contrats publics: le moment est venu de reprendre le dialogue

Édition du 20 Septembre 2014 | Yves-Thomas Dorval

COURRIER DES LECTEURS. Quiconque suit le moindrement l'actualité pourrait être porté à croire que les quelque ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Chine: grosse croissance, petits rendements

BLOGUE. Investir dans tel pays en raison de la forte croissance de son économie est une idée dangereuse.

Salaire: l'écart entre Y et boomers se creuse rapidement

L'écart de rémunération se creuse entre les jeunes et les boomers, s'inquiète le Conference Board.

À surveiller: WSP, Canadian Solar et Gildan

Que faire avec les titres de WSP, Canadian Solar et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.