Emploi: le PQ et la CAQ veulent un plan de relance cet automne

Publié le 07/11/2014 à 14:42

Emploi: le PQ et la CAQ veulent un plan de relance cet automne

Publié le 07/11/2014 à 14:42

Par La Presse Canadienne

(Photo: Bloomberg)

Alarmés par les chiffres de l'emploi au Québec, les partis d'opposition exigent le dépôt cet automne d'un plan de relance économique.


Les plus récentes données de Statistique Canada révèlent une chute de 30 000 emplois à temps plein au Québec le mois dernier, ce qui porte à près de 100 000 le nombre de postes permanents perdus au Québec depuis un an.


La situation est nettement plus favorable ailleurs au pays avec une hausse de 43 000 emplois en octobre pour un total de 182 000 sur douze mois.


Selon le porte-parole du Parti québécois en matière d'emploi, Dave Turcotte, la débâcle de l'emploi au Québec est directement attribuable à l'incurie du gouvernement libéral.


Après avoir mis de côté la politique économique du Parti québécois une fois au pouvoir, le gouvernement libéral s'est retrouvé sans stratégie et les résultats sont à l'avenant, a dénoncé le député de Saint-Jean, vendredi.


M. Turcotte croit aussi que le climat d'austérité entretenu par le gouvernement nuit à la confiance des investisseurs.


Le député appelle le premier ministre Philippe Couillard à prendre les choses en main et à présenter un plan de relance dans les plus brefs délais.


Son collègue de la Coalition avenir Québec, André Lamontagne, partage le même avis.


Depuis l'élection du Parti libéral en avril, le Québec a perdu 82 000 emplois à temps plein alors que l'Ontario en a gagné 50 000, a illustré le porte-parole de la CAQ en matière d'économie.


À son avis, le ministre des Finances, Carlos Leitao, doit cesser d'attendre les effets de la reprise économique américaine. Il demande au gouvernement Couillard de "mobiliser la communauté entrepreneuriale" avec le dépôt d'une stratégie de relance urgente.


De son côté, le ministre de l'Emploi, François Blais, a invoqué des facteurs démographiques pour expliquer, du moins en partie, la dégringolade de l'emploi.


Des travailleurs partent à la retraite mais ne sont pas remplacés faute de main-d'oeuvre, a soutenu le ministre.

À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

La politique migratoire de la CAQ est du bricolage démagogique

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. L'appétit insatiable des politiciens pour le pouvoir les amène parfois à prendre des engagements ...

En direct: le débat des chefs

13/09/2018 | lesaffaires.com

LesAffaires.com vous présente, en direct, le débat des chefs des élections provinciales québécoises 2018.

À la une

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

Couche-Tard refuse qu'on lui impose sa responsabilté sociale

30/08/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Des actionnaires exigent que Couche-Tard divulgue mieux ses enjeux sociaux et environnementaux. Elle refuse.

À surveiller: Uni-Sélect, Osisko et Alibaba

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Osisko et Alibaba?