Dépendance au pétrole: Québec prévoit 1,5 G$ de mise au vert

Publié le 26/06/2017 à 17:02

Dépendance au pétrole: Québec prévoit 1,5 G$ de mise au vert

Publié le 26/06/2017 à 17:02

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement Couillard investira 1,5 milliard $ d'ici trois ans dans des projets verts afin de réduire la dépendance des Québécois au pétrole.


Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a dévoilé un premier plan d'action lundi qui découle de la Politique énergétique 2030.


Ce plan contient 42 mesures visant à accélérer la transition vers des sources d'énergie propre, notamment l'hydro-électricité, l'éolien, le solaire et le gaz naturel. Le but est de réduire de 40 pour cent le pétrole consommé dans la province d'ici 2030 et d'éliminer complètement l'utilisation du charbon.


 Le gouvernement demandera entre autres à Hydro-Québec de se bâtir une expertise dans la production d'électricité solaire, d'aménager un parc solaire d'ici la fin de l'année et de prévoir un projet de démonstration d'une maison «intelligente et solaire».


 Il augmentera sa capacité de production d'hydro-électricité, tout en établissant à 5 pour cent la proportion minimale de biocarburants que les distributeurs québécois devront injecter dans leur réseau.


Le plan cible également la conversion des systèmes de chauffage au mazout à d'autres formes d'énergie dans 25 000 ménages au Québec d'ici 2020.


De plus, un pan majeur de l'action gouvernementale consiste à encourager les Québécois à acheter des voitures et des camions propres; le ministre Arcand se fixe un objectif de 100 000 véhicules électriques sur les routes du Québec en 2020.


Il s'engage donc à maintenir les subventions à l'achat (cela inclut les voitures électriques d'occasion), à tester l'utilisation de voitures à l'hydrogène, à continuer d'installer des bornes de recharge, à reconduire le programme Écocamionnage et à introduire des incitatifs pour l'achat et la conversion de camions. En 2020, le ministre espère voir sur les routes 15 000 camions roulant au propane et 12 000 au gaz naturel.


La Fédération des chambres du commerce du Québec (FCCQ) a accueilli favorablement le plan d'action. L'organisme a salué l'extension du réseau de gaz naturel dans les régions actuellement non desservies, notamment à Thetford Mines, Saint-Marc-des-Carrières et Saint-Éphrem-de-Beauce.


La FCCQ trouve aussi positive la conversion de camions, étant donné que 46 pour cent des émissions de gaz à effet de serre (GES) proviennent du secteur des transports.


«Les mesures et les investissements décrits dans le Plan d'action de la politique énergétique 2030 doivent favoriser le développement responsable du potentiel énergétique du Québec et de ses régions, a affirmé Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. Nous croyons que la transition énergétique doit se faire en développant le portefeuille énergétique pluriel du Québec et c'est ce que l'on retrouve dans ce plan.»


La FFCQ a d'ailleurs invité le gouvernement à poursuivre l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures car, dit-elle, l'utilisation des hydrocarbures demeure nécessaire, même dans un contexte de transition énergétique.


Il est écrit dans le plan que le ministre Arcand élaborera le cadre réglementaire applicable aux activités d'exploration et d'exploitation d'hydrocarbures dès cet automne. Il permettra entre autres aux municipalités de désigner les zones qu'elles croient incompatibles avec l'extraction.


M. Arcand était en déplacement aux Îles-de-la-Madeleine, lundi, et n'a pas donné suite aux demandes d'entrevue de La Presse canadienne.


 


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir lundi

22/01/2018 | Alain McKenna

Le budget de Montréal confié à des influenceurs? Cette pizza inspirée des capsules Tide, et planter des arbres, ça paie!

L'ère de la fin du pétrole a débuté

16/12/2017 | François Normand

Les réserves de pétrole risquent de devenir des «actifs bloqués», selon le gouverneur de la Banque d'Angleterre.

À la une

Michael Sabia compare le bitcoin à un «billet de loterie»

«Pensez-vous que ce serait une bonne idée pour un régime de retraite d’acheter un billet de loterie?»

La Caisse de dépôt affiche un rendement de 9,3% pour 2017

Un rendement conforme à son indice de référence. Celui du Régime des rentes bat la moyenne des caisses de retraite.

REM: la Caisse se défend d'avoir laissé tomber Bombardier

14:11 | Julien Arsenault, PC

Les 600 employés de l'usine de Bombardier Transport située à La Pocatière sont inquiets.