Barack Obama débute son second mandat

Publié le 21/01/2013 à 06:52, mis à jour le 21/01/2013 à 06:56

Barack Obama débute son second mandat

Publié le 21/01/2013 à 06:52, mis à jour le 21/01/2013 à 06:56

Par AFP

Les préparatifs étaient en cours à Washington en vue des cérémonies d'investiture de Barack Obama. lPhoto: Bloomberg

Serment face à des centaines de milliers de personnes, grand discours et défilé: Washington en fête accueille lundi les cérémonies d'investiture du président Barack Obama, entré la veille dans son second mandat à la tête des Etats-Unis.


Le 44e dirigeant américain est attendu avant midi à la tribune installée sur les marches du Capitole, immense bâtiment dont le dôme et les colonnes blanches offriront un décor solennel à sa prestation de serment.


«Moi, Barack Hussein Obama, je jure solennellement de remplir fidèlement les fonctions de président des États-Unis, et, dans toute la mesure de mes moyens, de sauvegarder, protéger et défendre la Constitution des États-Unis», dira-t-il pour la deuxième fois en 24 heures.


Une première cérémonie, intime et expédiée en quelques dizaines de secondes, a déjà eu lieu dimanche à la Maison Blanche, le 20 janvier à midi étant la date et l'heure précises disposées par la Constitution pour le début des mandats présidentiels. La tradition veut toutefois que lorsque le 20 tombe un dimanche, les cérémonies publiques soient reportées au lendemain.


Face au président de la Cour suprême John Roberts, M. Obama lèvera à nouveau la main droite et posera la gauche sur deux Bibles: celle d'Abraham Lincoln, sauveur de l'Union et émancipateur des esclaves, et celle de Martin Luther King, dont la mémoire est honorée lundi aux Etats-Unis.


Après son serment, M. Obama doit prononcer son discours d'investiture, un exercice dont certains de ses prédécesseurs se sont acquittés avec des textes historiques, comme John F. Kennedy qui avait dit: «ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays».


Un discours d'espoir


Sur le même sujet

Warren Buffett offre son appui au projet d'oléoduc Keystone XL

Warren Buffett critique la façon dont Barack Obama a géré le controversé dossier de l'oléoduc Keystone XL.

É-U: À la Cour suprême, la survie d'«Obamacare» est en jeu

02/03/2015 | AFP

Aux États-Unis, les yeux sont tournés vers la Cour suprême, appelée mercredi à ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les fournisseurs de Target Canada se préparent à un bras de fer

Une réclamation de 1,9 G$ à l'endroit du détaillant insolvable pourrait influencer les montants versés aux créanciers.

Le fisc est-il injuste avec les familles recomposées?

BLOGUE. La fiscalité réserve parfois des mauvaises surprises à ceux qui forment une nouvelle famille.

Monique Leroux en mode séduction chez les Britanniques

14:44 | Marie-Claude Frenette

La patronne de Desjardins, en visite à Londres, vante les mérites de la métropole québécoise.