UPAC: mandat d'arrestation contre Porter et Duhaime

Publié le 27/02/2013 à 09:58, mis à jour le 27/02/2013 à 17:33

UPAC: mandat d'arrestation contre Porter et Duhaime

Publié le 27/02/2013 à 09:58, mis à jour le 27/02/2013 à 17:33

Par Martin Jolicoeur

Le Dr Arthur Porter est visé par un nouveau mandat d'arrestation du Commissaire à la lutte contre la corruption. Photo: CUSM

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a émis ce matin un mandat d'arrestation contre Arthur Porter, l'ancien directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et l'ex-président et chef de la direction de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime.


Trois autres personnes liées à la construction du CUSM - Jeremy Morris, associé de Sierra Asset Management,  Yanai Elbaz, ancien patron de CUSM, et Riadh Ben Aïssa, ex-vice-président de SNC-Lavalin - sont aussi visées par des mandats de l'UPAC.


Le Dr Porter, Pierre Duhaime et les trois autres suspects recherchés font tous face à des accusations de fraude, complot pour fraude, fraude envers le gouvernement et recyclage des produits de la criminalité (blanchiment d'argent).


Commission secrète et fabrication de faux 


De plus des accusation d'abus de confiance et de commissions secrète s'ajoutent à la liste des accusations d'Arthur Porter et de Yanaï Elabaz, tous deux du CUSM.


Les deux ex-haut dirigeants de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime et Riadh Ben Aïssa, font pour leur part face à des accusations supplémentaires de commissions secrètes et fabrication de faux. 


Ces sept accusations criminelles à l'endroit des deux anciens de SNC-Lavalin s'ajoutent à celles déjà portées contre eux au cours des derniers mois.  Ces nouvelles accusations ont été autorisées par le Bureau de lutte à la corruption et à la malversation du Directeur des poursuites criminelles et pénales.


SUIVRE L'AUTEUR SUR TWITTER: Martin Jolicoeur




 

Sur le même sujet

Nathalie Normandeau quitte Raymond Chabot Grant Thornton

Mis à jour le 15/11/2013

Après un peu plus d'un an au sein de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, l'ex-ministre libérale ...

Corruption: Johnson & Johnson paye 2,2 M$ US pour clore des poursuites

Mis à jour le 04/11/2013

Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson (J&J) va payer 2,2 M$ US pour mettre fin à ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Édition du 12 Avril 2014 | Yannick Clérouin

Comment constituer un portefeuille qui imiterait celui de Berkshire Hathaway, à l'image des FNB? Réponse à notre lecteur