Tarifs douaniers ou pas, Trudeau pourrait signer l'AEUMC

Publié le 06/11/2018 à 15:33

Tarifs douaniers ou pas, Trudeau pourrait signer l'AEUMC

Publié le 06/11/2018 à 15:33

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau n’exclut pas la possibilité que le Canada ratifie le nouvel accord de libre-échange nord-américain avec les États-Unis et le Mexique même si l’administration Trump ne lève pas les tarifs douaniers sur les importations d’acier et d’aluminium.


Dans une entrevue accordée au réseau CNN, dont certaines parties ont été diffusées mardi matin, alors que les Américains votaient lors d’élections de mi-mandat décisives, M. Trudeau affirme que le Canada souhaite toujours que les droits de douane soient levés avant l’entrée en vigueur de la nouvelle version de l’ALENA.


« Les tarifs sur l’acier et l’aluminium constituent une frustration constante », a déclaré M. Trudeau à la journaliste Poppy Harlow, qui s’est entretenue avec le premier ministre lundi, à Montréal, en marge du Sommet international des femmes les plus puissantes, organisé par le magazine « Fortune ».


« Nous préférerions de beaucoup un véritable libre-échange avec les États-Unis. Nous allons donc continuer à travailler dès que nous le pourrons pour éliminer ces tarifs, mais nous ne sommes pas prêts à affirmer que nous ne signerions pas autrement », a précisé M. Trudeau.


Le président Trump invoque des motifs de sécurité nationale pour justifier des tarifs douaniers de 10 % sur l’aluminium produit à l’extérieur des États-Unis, et de 25 % sur l’acier.


La journaliste a ensuite demandé à M. Trudeau s’il espérait que le président Trump respecterait les termes du nouvel Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC), en citant ce qu’elle qualifiait de conseil du père du premier ministre, Pierre Elliott Trudeau : « Faire confiance aux gens ».


« Ce que mon père m’a appris, c’est de faire confiance aux Canadiens », a répondu M. Trudeau. « Il ne faut pas prendre les électeurs pour des imbéciles, ou les effrayer avec ceci ou cela : il faut plutôt traiter les gens comme des acteurs intelligents et rationnels, et ils se montreront à la hauteur. »


Travailler avec les deux partis


Alors que les électeurs américains se rendent aux urnes mardi pour les élections de mi-mandat, les sondages suggèrent une majorité démocrate à la Chambre des représentants, les républicains conservant le contrôle du Sénat. Le Canada surveille ces résultats de près, a admis M. Trudeau, mais Ottawa travaillera avec ceux que les Américains auront choisis.


À son arrivée mardi matin à la réunion du cabinet, à Ottawa, M. Trudeau n’a pas voulu s’immiscer dans les élections de mi-mandat. « Nous avons travaillé très fort, ces dernières années, pour œuvrer étroitement avec les deux partis au Congrès, et nous allons poursuivre dans cette voie », a-t-il déclaré en anglais.


Le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, a utilisé à peu près les mêmes termes en français. « On travaille depuis le début avec les deux partis, avec les deux chambres depuis notre élection, on va continuer de le faire dans l’intérêt des Canadiens », a indiqué l’ex-ministre du Commerce international.


Le ministre des Transports, Marc Garneau, est allé un peu plus loin : « Ça pourrait avoir des conséquences dans une foule de différents domaines, dans nos relations avec les États-Unis » s’il y avait des changements au Congrès, a-t-il estimé.


On ignore encore ce que pourrait signifier un Congrès divisé pour l’avenir de l’AEUMC, qui ne sera vraisemblablement pas ratifié aux États-Unis avant le printemps prochain.


Lorsque la journaliste de CNN lui demandait lundi s’il fallait faire confiance à M. Trump, le premier ministre a répondu : « Chaque leader a la tâche de défendre son pays, et il le fera à sa manière. »


« Je respecte le fait que les gens aient des approches différentes. Mon approche consiste à faire confiance aux Canadiens et à traiter de façon directe avec les autres leaders. »


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le huard en chemin vers... nulle part?

L'AEUMC n’a pas déclenché la remontée du dollar canadien à laquelle on aurait pu s’attendre.

OPINION

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?