Responsabilité sociale: des occasions d'affaires à saisir selon CROP

Publié le 01/05/2012 à 10:26, mis à jour le 01/05/2012 à 11:23

Responsabilité sociale: des occasions d'affaires à saisir selon CROP

Publié le 01/05/2012 à 10:26, mis à jour le 01/05/2012 à 11:23

Par Mathieu Lavallée

Industries Lassonde, producteur des jus Oasis, a été malmené sur les médias sociaux pour avoir poursuivi une entreprise qui utilisait le mot Oasis dans sa raison sociale. Photo Lassonde

Les entreprises québécoises doivent se préoccuper davantage de leur responsabilité sociale. Non seulement pour protéger leur image auprès de la clientèle, mais aussi pour saisir les occasions d'affaires qu'une plus grande conscientisation peut leur offrir.


Voilà le message qu'a lancé Alain Giguère, président de CROP, lors d'une présentation devant les membres du Cercle canadien de Montréal lundi. Il a fait connaître les résultats d’une étude indiquant que le Canada est un des pays où la population accorde le plus d’importance à la responsabilité sociale des entreprises.


Cela « doit faire partie du code génétique de vos marques », a-t-il dit aux gens d'affaires.


« Auparavant, offrir un bon produit était suffisant, mais ce n’est plus le cas aujourd'hui », a-t-il expliqué aux membres du Cercle canadien. Il a cité le cas des Industries Lassonde, producteur des jus Oasis, qui a été malmenée sur les médias sociaux pour avoir poursuivi une entreprise qui utilisait le mot Oasis dans sa raison sociale.


Selon cette étude de CROP, 53 % des Québécois en 2011 ont récompensé une entreprise en achetant son produit ou en parlant en bien d’elle pour une question de responsabilité sociale. À l’inverse, ils ont été 56 % à punir une entreprise pour ce qu’ils jugeaient comme un mauvais comportement corporatif.


En comparant les données recueillies par CROP avec celles d’autres sondages internationaux, M. Giguère a constaté que le Canada se trouvait au sommet d’une liste de pays où la responsabilité sociale des entreprises occupe une place importante au sein de la population.


Les résultats ne sont pas officiellement comparables pour des différences méthodologiques, mais le Canada devance largement dans ce classement des pays tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon et la France.


Sur le même sujet

Le Founder Institute Montréal cherche à débusquer jusqu'à 50 nouveaux entrepreneurs

24/11/2014 | Julien Brault

Le chapitre montréalais du Founder Institute a commencé ce lundi à accepter les candidatures de ...

L'entreprise, socle de prospérité

Édition du 22 Novembre 2014 | Robert Dutton

CHRONIQUE. Un sondage CROP mené il y a environ un an dégage un portrait troublant du rapport des Québécois avec ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sabia dénonce l'obsession pour les rendements à court terme

Mis à jour à 16:51 | La Presse Canadienne

L'obsession des rendements à court terme contribue à la volatilité de l'économie mondiale, dénonce Michael Sabia.

Immobilier: l'accessibilité à la propriété à son mieux en quatre ans au Québec

Le segment des copropriétés a connu l'amélioration la plus marquée, en raison de l'abondance de l'offre.

L'immobilier stagne au Québec mais reprendra de la vigueur en 2015

La SCHL constate une stagnation de l'immobilier à Montréal, ce qui n'empêchera pas les prix de progresser d'ici 2016.