Les Canadiens investissent massivement dans les paradis fiscaux

Publié le 28/06/2018 à 16:13

Les Canadiens investissent massivement dans les paradis fiscaux

Publié le 28/06/2018 à 16:13

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

L'Agence du revenu du Canada (ARC) estime qu'Ottawa a perdu de 800 millions $ à 3 milliards $ d'impôts sur le revenu des particuliers à l'étranger qui n'a pas été payé à l'État en 2014.


Selon une étude récente de l'ARC, ce manque à gagner représentait entre 0,6% et 2,2% de toutes les recettes fiscales qu'Ottawa a perçues cette année-là auprès de particuliers.


Si l'on ajoute l'impôt non payé sur les revenus au Canada de particuliers, cet «écart fiscal» pourrait atteindre 11,7 milliards $ en 2014, selon l'étude. Et si l'on y ajoute encore la taxe de vente fédérale non payée, le manque à gagner pourrait atteindre 14,6 milliards $ - et ce nombre devrait augmenter à mesure que la recherche se poursuit, indique l'agence.


L'ARC définit l'écart fiscal comme la différence entre l'impôt qui serait payé si toutes les obligations étaient entièrement remplies en toutes circonstances, et l'impôt effectivement reçu et recouvré par l'État.


L'étude de l'ARC a également révélé qu'en 2014, les Canadiens avaient déclaré 9 milliards $ en revenus étrangers, et détenaient des actifs d'une valeur totale de 429 milliards $ à l'extérieur du pays, surtout aux États-Unis et au Royaume-Uni. 


Après les particuliers, la prochaine étude de l'agence portera sur les entreprises nationales et internationales, ce qui fournira à l'ARC sa première estimation de «l'écart fiscal global du Canada».


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Dieu du Ciel: faire mousser la croissance

14:38 | Fanny Bourel

PME DE LA SEMAINE. Il y a 20 ans ce mois-ci, la microbrasserie Dieu du Ciel lançait son premier pub à Montréal.

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour à 15:42 | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.