Le Québec en bref (Édition du 2 mai 2015)

Offert par Les Affaires


Édition du 02 Mai 2015

Le Québec en bref (Édition du 2 mai 2015)

Offert par Les Affaires


Édition du 02 Mai 2015

Par Les Affaires

[Photo: Bloomberg]

LANAUDIÈRE


Une saison des sucres modeste


«Une p'tite année.» C'est de cette manière que Rolland Urbain, président du Syndicat des producteurs acéricoles de Lanaudière, qualifie la saison des sucres de 2015. Trop froide au début, tandis que le mercure a monté trop rapidement en avril. D'ailleurs, la saison des sucres a duré environ deux semaines à l'érablière de M. Urbain, située à Sainte-Julienne. Il faut du gel la nuit, suivi d'une température au-dessus du point de congélation pour que les érables daignent couler. On sait déjà que près de 10 millions de livres de sirop de la réserve provinciale de 68 millions de livres étaient requis avant même le début de la saison 2015, pour faire face à la demande. Des 58 millions de livres restants, environ 18 millions sont constituées de «sirop de bourgeon» qui ne peut servir de sirop de table. Ainsi, il restera environ 40 millions de livres à la réserve provinciale pour répondre à la demande du marché qui excédera la production annuelle de 2015. — LE TRAIT D’UNION, TERREBONNE


LANAUDIÈRE


Des véhicules électriques très populaires


Avec 497 voitures électriques sur la route, soit un taux de 10,1 véhicules par 10 000 habitants, Lanaudière est la deuxième région au Québec en ce qui a trait au taux de voitures électriques en circulation par rapport à l'ensemble de sa population. Selon les données de la Société de l'assurance automobile du Québec colligées par l'Association des véhicules électriques du Québec, seule la région de la Capitale-Nationale, avec un taux de 760 véhicules par 10 000 habitants, devance Lanaudière. Paradoxalement, la région comprend seulement 33 bornes de recharge électrique, à l'exception de celles qu'on trouve à Joliette. La région de Québec, elle, compte 110 bornes de recharge. Parmi les 30 villes au Québec ayant le plus de véhicules électriques, Terrebonne fait bonne figure avec 144 voitures et arrive au 5e rang derrière Montréal (634), Québec (629), Laval (274) et Longueuil (152). — L’ACTION, JOLIETTE


MONTÉRÉGIE


Cascades investit plus de 23 M$ à Candiac


Cascades investira 25 millions de dollars afin de moderniser et d'optimiser sa production à Candiac et à Kingsey Falls. De ce montant, plus de 23 M$ iront aux installations candiacoises. Cette injection de fonds, entièrement privés, se traduira par l'installation d'une nouvelle chaîne de transformation qui fabriquera des essuie-tout haut de gamme à Candiac, sur la rive-sud de Montréal. De plus, Cascades procédera à la modification de deux chaînes de transformation dans ses usines de Candiac et de Kingsey Falls afin de fabriquer des papiers hygiéniques de qualité supérieure. Ces modifications généreront 10 nouveaux emplois en plus de consolider les 200 existants à l'usine de Candiac. L'investissement s'inscrit dans la mise en oeuvre du plan stratégique de Cascades, a dit Mario Plourde, président et chef de la direction. — LE REFLET, CANDIAC


ESTRIE


Granby, cité des technologies écologiques


La Ville de Granby, l'Université de Sherbrooke et l'entreprise Protec-Style ont dévoilé le projet de Carrefour d'innovations en technologies écologiques. Un immeuble de 23 000 pieds carrés sera construit dans le nouveau développement du parc industriel de Granby pour accueillir les chercheurs. Protec-Style sera la première entreprise à s'installer dans l'immeuble. Le projet comprend des laboratoires de recherche pour l'Université de Sherbrooke. Des professeurs et des étudiants à la maîtrise et au doctorat de la Faculté de génie mèneront des travaux sur de nouveaux matériaux écologiques. La Ville de Granby versera 65 000 $ par année au cours des cinq prochaines années afin d'assumer le coût du loyer des locaux de l'Université, d'une superficie de 7 000 pi2. Un partenaire privé (Carl Verrier) sera propriétaire des lieux. — GRANBY EXPRESS, GRANBY


ABITIBI-TÉMISCAMINGUE


Hausse de 181 % des ressources présumées à Cadillac


Une nouvelle estimation des réserves aurifères du projet O'Brien, de Ressources minières Radisson, conclut à une augmentation de 181 % des ressources présumées. Réalisée par InnovExplo à partir de plus de 41 000 mètres de forage, l'évaluation couvre également le secteur Kewagama, situé à proximité de l'ancienne mine O'Brien, site principal du projet. Le nouveau potentiel fait état de 119 819 onces d'or en ressources indiquées à une teneur moyenne de 6,53 grammes d'or par tonne (g/t) de minerai et 188 466 onces d'or en ressources présumées à 6,38 g/t. Dans le cas des ressources présumées, la dernière estimation, effectuée il y a 18 mois, avait recensé 67 000 onces d'or présumées. Quant aux ressources indiquées, celles-ci ont grimpé de 13 %. En octobre 2013, elles s'établissaient à 106 000 onces. — LA FRONTIÈRE, ROUYN-NORANDA


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

La musique vous rend-elle plus productif?

BLOGUE. La plupart du temps, elle nous aide à travailler «vite et bien», selon une étude.

Balado: Sommes-nous BIEN taxés au Québec?

BALADO. Nous en discutons avec notre invité: Luc Godbout, de l'Université Sherbrooke.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Il y a 12 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Les dernières nouvelles justifient l'attentisme ambiant.»