Lassonde: les consommateurs ont moins soif

Publié le 09/11/2012 à 13:22

Lassonde: les consommateurs ont moins soif

Publié le 09/11/2012 à 13:22

Par lesaffaires.com

Les revenus et les profits du producteur de jus Industries Lassonde ont augmenté au troisième trimestre, même si les Américains et les Canadiens ont moins soif, selon les résultats publiés jeudi à la mi-séance. L’apport des résultats de Clement Pappas a contribué à améliorer les résultats.


Le bénéfice net de celui qui produit les jus de plusieurs marques, notamment Oasis et Rougement, a augmenté de 25 % à 10,3 M$. Les revenus ont augmenté de 21 % à 255,1 M$.


L’amélioration des résultats survient malgré une baisse des volumes dans l’industrie du jus au Canada et aux États-Unis.


« Les résultats du troisième trimestre de 2012 sont le reflet de marchés qui continuent à être affectés par le coût élevé des matières premières, raconte Pierre-Paul Lassonde pdg et président du conseil. L'acquisition de Clement Pappas nous a permis de poursuivre notre croissance, mais nous notons des baisses de volume affectant l'ensemble de l'industrie des jus et boissons de fruits tant au Canada qu'aux États-Unis. »


En excluant le chiffre d’affaires de l’acquisition de Clement Pappas acheté pour 390 M$ US en 2011, les ventes ont reculé de 0,5 %. La baisse s’explique par une diminution de la demande pour les marques privées.


Les frais financiers de la société sont passés de 3,8 M$ à 7 M$. Cette augmentation du service de la dette est attribuable aux intérêts sur la dette de Clement Pappas.


Peu liquide, l’action d’Industries Lassonde perd 0,06 % à 79,95 $.


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Acquisition majeure d'Agropur aux États-Unis

22/07/2014

Agropur a annoncé mardi la plus importante acquisition de son histoire.

Agroalimentaire: Sucrer le bec du monde entier

Édition du 19 Juillet 2014 | François Normand

S'estimant trop concentrés sur le marché américain, les producteurs de sirop d'érable du Québec souhaitent ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.