Pipeline Enbridge: Québec veut s'en mêler

Publié le 14/11/2012 à 15:57

Pipeline Enbridge: Québec veut s'en mêler

Publié le 14/11/2012 à 15:57

Par La Presse Canadienne

Évoquant la gouvernance souverainiste, le Québec veut faire respecter ses règles environnementales envers un projet de pipeline qui transporterait du pétrole albertain jusqu'à Montréal.


Le ministre de l'Environnement, Daniel Breton, a déclaré qu'avant de prendre une décision, il souhaite avoir plus d'information sur le projet de la société Enbridge, qui veut inverser le flux d'un pipeline reliant déjà Montréal à North Westover, en Ontario.


M. Breton a indiqué qu'il souhaite que le Québec participe à des consultations de l'Office national de l'énergie (ONE), une agence fédérale qui relève d'Ottawa.


Le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes, Alexandre Cloutier, a affirmé que le Québec a l'intention de faire respecter ses lois environnementales dans ce dossier.


L'environnement est une compétence partagée entre Ottawa et les provinces.


M. Cloutier a expliqué que le projet d'Enbridge est l'occasion de mettre en pratique la gouvernance souverainiste.


M. Cloutier a notamment soutenu qu'Ottawa s'est récemment désengagé de ses responsabilités en matière d'évaluation environnementale, un vide que le Québec pourrait combler, en fonction des moyens à sa disposition.


"Vous nous demandez si on va prendre nos responsabilités en matière environnementale devant le désengagement du gouvernement fédéral, a-t-il dit aux journalistes. La gouvernance souverainiste, c'est exactement d'occuper l'ensemble de nos champs de compétences et on va s'assurer qu'il y a des mesures environnementales qui soient appropriées."

Sur le même sujet

Pipeline: Montréal juge qu'Enbridge ne respecte pas les conditions

Montréal juge qu'Enbridge ne devrait pas être autorisée à réaliser son projet d'inversion de pipeline.

«Je veux que l'ÉTS soit un endroit où se créent beaucoup d'entreprises» - Pierre Dumouchel, directeur général

Édition du 13 Septembre 2014 | Anne Gaignaire

Plus de 17 000 diplômés, une centaine de programmes de formation, 7 600 étudiants, dont 2 000 aux cycles ...

OPINION Les secrets de la réussite du modèle ÉTS
Édition du 13 Septembre 2014 | Anne Gaignaire
Le Mille carré doré sur le mode de la séduction
Édition du 13 Septembre 2014 | Claudine Hébert
Daniel Boulud, un chef très présent
Édition du 13 Septembre 2014 | Claudine Hébert
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sans-fil: Wind vient-elle de sortir Québecor?

16/09/2014 | François Pouliot

BLOGUE. L'arrivée de nouveaux actionnaires chez Wind semble sonner le glas de l'expansion sans-fil. Vraiment?

Lumenpulse : 5 fondateurs vendent 66,5 M$ d'actions

Cinq fondateurs de Lumenpulse vendent 66,5 M$ d'actions, augmentant de 15 % le nombre d'actions en forte demande.

Tim Hortons a forcé Burger King à être plus généreux

Tim Hortons et Burger King ont négocié durant six mois.