Pipeline Enbridge: Québec veut s'en mêler

Publié le 14/11/2012 à 15:57

Pipeline Enbridge: Québec veut s'en mêler

Publié le 14/11/2012 à 15:57

Par La Presse Canadienne

Évoquant la gouvernance souverainiste, le Québec veut faire respecter ses règles environnementales envers un projet de pipeline qui transporterait du pétrole albertain jusqu'à Montréal.


Le ministre de l'Environnement, Daniel Breton, a déclaré qu'avant de prendre une décision, il souhaite avoir plus d'information sur le projet de la société Enbridge, qui veut inverser le flux d'un pipeline reliant déjà Montréal à North Westover, en Ontario.


M. Breton a indiqué qu'il souhaite que le Québec participe à des consultations de l'Office national de l'énergie (ONE), une agence fédérale qui relève d'Ottawa.


Le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes, Alexandre Cloutier, a affirmé que le Québec a l'intention de faire respecter ses lois environnementales dans ce dossier.


L'environnement est une compétence partagée entre Ottawa et les provinces.


M. Cloutier a expliqué que le projet d'Enbridge est l'occasion de mettre en pratique la gouvernance souverainiste.


M. Cloutier a notamment soutenu qu'Ottawa s'est récemment désengagé de ses responsabilités en matière d'évaluation environnementale, un vide que le Québec pourrait combler, en fonction des moyens à sa disposition.


"Vous nous demandez si on va prendre nos responsabilités en matière environnementale devant le désengagement du gouvernement fédéral, a-t-il dit aux journalistes. La gouvernance souverainiste, c'est exactement d'occuper l'ensemble de nos champs de compétences et on va s'assurer qu'il y a des mesures environnementales qui soient appropriées."

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

NBA: Pas d'expansion, mais peut-être des matchs de saison régulière à Montréal

24/10/2014

La NBA n'a pas l'intention de procéder à une expansion pour le moment. Mais les dirigeants de la ligue ...

Les jeunes philanthropes préparent un cadeau pour Montréal

Nous étions 700 personnes de la relève d’affaires au Musée des beaux-arts de Montréal ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

Des résultats qui supportent la reprise boursière

24/10/2014 | Jean Gagnon

La reprise des marchés boursiers après la volatilité du début du mois d’octobre a ...

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.