La fermeture de Gentilly coûte une perte de 1,45 G$ à Hydro-Québec

Publié le 26/11/2012 à 15:01, mis à jour le 26/11/2012 à 15:04

La fermeture de Gentilly coûte une perte de 1,45 G$ à Hydro-Québec

Publié le 26/11/2012 à 15:01, mis à jour le 26/11/2012 à 15:04

Par Les Affaires

[Photo : Bloomberg]

La fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2 pèse lourdement sur les résultats d’Hydro-Québec. Elle a provoqué une perte de 1,45 milliard pour la société d’État au troisième trimestre.


Sans la fermeture de Gentilly-2, Hydro aurait généré des profits de 376 M$, en baisse de 7 %. À la même période l’an dernier, l’entreprise a enregistré des profits de 404 M $. Cette diminution est entre autres attribuable à une diminution de consommation d'énergie de certaines grandes entreprises.


«Cet écart tient à une réduction de 61 M$ du résultat net des contrats spéciaux avec certains grands clients industriels au Québec, qui s'explique par le prix de l'aluminium et le taux de change, ainsi qu'à des achats d'électricité de 45 M$ effectués auprès de Rio Tinto Alcan. Ces éléments ont été atténués par une augmentation de 51 M$ des revenus des exportations nettes d'électricité d'Hydro-Québec Production», dit le communiqué émis par Hydro-Québec


Pour les neuf premiers mois de l'exercice, les profits ont atteint 2,12 milliards $ en baisse de 6,6 % par rapport aux 2,27 milliards inscrits l'an dernier. Toutefois, la fermeture de la centrale nucléaire de Gentilly force l’entreprise à radier 1,8 G$ de son bilan. Le résultat net pour les neuf premiers mois de l'exercice totalise 265 millions $, comparativement à 2,2 milliards en 2011.


 

Sur le même sujet

La Chine et les entreprises québécoises: plus que des ressources naturelles

Édition du 22 Novembre 2014 | Suzanne Dansereau

Le soir du 25 octobre, le smog à Beijing était tellement épais qu'un avion russe a dû survoler l'aéroport pendant ...

Profits en hausse de 12% pour Hydro-Québec au 3e trimestre

14/11/2014

Hydro-Québec dit avoir réduit ses frais financiers au 3e trimestre, ce qui a eu un impact positif sur ses profits.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Québec choisit Pierre Gabriel Côté pour diriger Investissement Québec

Pierre Gabriel Côté, un administrateur ayant oeuvré chez Dessau et chez Bombardier, dirigera Investissement Québec.

Bourse: Toronto rebondit grâce à l'énergie, la Fed garde le cap

Mis à jour à 17:02

Les marchés boursiers nord-américains ont enregistré de solides gains mercredi grâce au pétrole et à la Fed.

Les courtiers immobiliers contre-attaquent

12:00 | Nafi Alibert

La montée des services de vente de propriétés sans agent rend les courtiers immobiliers nerveux. ...