Un acheteur pour les activités canadiennes de Toys R Us

Publié le 15/03/2018 à 11:11

Un acheteur pour les activités canadiennes de Toys R Us

Publié le 15/03/2018 à 11:11

Par La Presse Canadienne

La chaîne de jouets Toys R Us s'apprête à liquider l'inventaire de tous ses magasins aux États-Unis et à les fermer, mais les activités de Toys R Us au Canada pourraient se poursuivre.


Mercredi, le président et chef de l'exploitation de la chaîne aux États-Unis, David Brandon, a annoncé que la compagnie tentait toujours de vendre ses activités canadiennes, qui comprennent environ 200 magasins.


Isaac Larian, le président et chef de l'exploitation de MGA Entertainment, une entreprise de jouets basée en Californie, entend d'ailleurs déposer une offre pour les activités canadiennes du détaillant.


Dans une brève déclaration transmise par courrier électronique, Isaac Larian explique que les activités de Toys R Us Canada fonctionnent bien, qu'elles sont bien dirigées et qu'à un prix raisonnable, c'est une bonne affaire. Cependant, il n'a pas précisé s'il était intéressé à acheter toute la chaîne au Canada ou seulement une partie.


MGA Entertainment possède déjà des marques telles L.O.L. Surprise!, Little Tikes et Num Noms.


La division canadienne de Toys R Us s'est protégée de ses créanciers en septembre dernier, peu après la maison-mère américaine. Plus tard, en janvier, Toys R Us a annoncé la fermeture d'environ 180 magasins aux États-Unis.


Selon le vice-président du marketing de Toys R Us Canada, Clint Gaudry, les 82 magasins canadiens restent ouverts et l'entreprise honore toutes ses politiques de consommateurs et ses programmes comme son registre de cadeaux pour bébés, ses cartes-cadeaux et ses programmes de fidélisation.


Mercredi, la compagnie américaine a confirmé à ses employés qu'elle envisageait la fermeture de chacun de ses quelque 740 magasins aux États-Unis, ce qui devrait signifier l'abolition d'environ 30 000 emplois. Toys R Us n'a pu trouver d'acheteur et n'a pas été capable de restructurer sa dette.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

La politique canadienne polluerait les négociations de l'ALÉNA

21/09/2018 | AFP

«Il s’agit d’un très bon accord, élaboré pour séduire le Canada », croit un conseiller économique de la Maison-Blanche.

À la une

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...

Privatisation de la SAQ: des résultats au mieux mitigés

La privatisation de la SAQ aurait des résultats au mieux mitigés, révèle une étude commandée par le gouvernement.