Toys R Us pourrait déclarer faillite

Publié le 06/09/2017 à 16:37

Toys R Us pourrait déclarer faillite

Publié le 06/09/2017 à 16:37

Par lesaffaires.com

La chaîne de magasins de jouets s’est entourée d’avocats pour l’aider à surmonter son endettement. La faillite est une option éventuelle, rapporte ce mercredi CNBC de sources proches du dossier.


Toyrs R Us fait face à 400 millions de dollars de dettes à rembourser en 2018. L’enseigne américaine a donc engagé un cabinet d’avocats pour surmonter cet obstacle financier.


Cela ne signifie évidemment pas que la déclaration de faillite sera l’unique issue puisque l’entreprise avait déjà collaboré précédemment avec un autre bureau juridique et était parvenue à se refinancer sans devoir se mettre sous la protection de ses créanciers.


Mais les prêteurs se montrent de plus en plus réticents alors que le nombre de détaillants mettant la clé sous la porte augmente grandement.


Cette situation critique relance le débat sur la concurrence des grands détaillants, comme Wal-Mart qui exerce une pression forte sur les prix des jouets depuis des années, mais aussi des commerçants en ligne.


La restructuration survient avant la saison critique des fêtes de fin d’année où les détaillants réalisent la majorité de leurs ventes.


Valorisée è 6,6 milliards de dollars américains, Toys R Us avait d’ailleurs vu ses ventes reculer de 3,4% l’année passée. Elle disposait de quelque 300 millions $US de trésorerie en avril.


Les propriétaires de la chaîne (KKR, Bain et Vornado) avaient tenté de la faire entrer en Bourse en 2010, mais les conditions de marché les avaient poussé à abandonner la démarche.


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché de l'habitation

Mardi 04 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Amazon et Google suspendues à Wall Street

25/04/2018 | AFP

L'opérateur de la Bourse de New York a suspendu quelques titres, et non des moindres, pour des raisons techniques.

10 choses à savoir mardi

24/04/2018 | Alain McKenna

Le PDG canadien qui va électrifier Ferrari. Vers un iPhone X à moitié prix? Salles de cinéma et Oscars pour Netflix.

À la une

Financement du terrorisme: Paul Desmarais Jr face à la police

La justice s’interroge sur le rôle des actionnaires de Lafarge dans l’enquête sur les activités syriennes.

Rebaptiser la CSeries? Évident mais pas simple

BLOGUE INVITÉ. Le branding d’Airbus est plus rassurant. Mais changer le nom d'un produit n'est pas mince affaire.

Airbus veut rapidement renommer la CSeries de Bombardier

Lorsqu'il aura pris les commandes de la CSeries plus tard cette année, le géant européen veut la rebaptiser à son nom.