Nos exportations explosent dans des marchés non traditionnels aux États-Unis

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Mai 2015

Nos exportations explosent dans des marchés non traditionnels aux États-Unis

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Mai 2015

Par François Normand

[Photo: Shutterstock]

Le journal Les Affaires lance cette semaine la publication d'une nouvelle rubrique trimestrielle, «Intelligence commerciale», qui porte sur les tendances liées au commerce international du Québec aux quatre coins de la planète.


Les exportations du Québec explosent dans plusieurs États américains qui ne constituent pas des débouchés traditionnels pour nos entreprises. C'est ce qui ressort de l'analyse de l'évolution des expéditions de marchandises du Québec dans les 50 États américains, de 2010 à 2014.


Ainsi, c'est au Montana que les exportations québécoises ont connu la progression la plus fulgurante au cours des cinq dernières années. Elles ont été multipliées par cinq (433,7 %), pour s'établir à 85,7 millions de dollars canadiens, selon l'Institut de la statistique du Québec. Cet État du Nord-Ouest américain, ainsi que son voisin du Dakota du Nord, connaît une forte croissance économique en raison du boom de l'industrie pétrolière.


Par ailleurs, les exportations québécoises ont plus que doublé dans trois autres marchés non traditionnels du Québec aux États-Unis, soit en Louisiane (226 %), en Géorgie (154 %) et au Delaware (112 %).


Pour mettre les choses en perspective, les expéditions des entreprises québécoises dans l'État de New York - notre principal marché d'exportation aux États-Unis - ont à peine crû (de 13 %) sur la même période et représentaient 6 milliards de dollars canadiens en 2014.


Cela dit, les livraisons de marchandises du Québec dans l'ensemble du marché américain progressent bien depuis la fin de la récession aux États-Unis. De 2010 à 2014, nos exportations ont augmenté de 32 %, pour une valeur de 52,9 G$, dépassant ainsi leur niveau de 2007 (52 G$), année où les États-Unis s'apprêtaient à connaître la pire crise économique depuis la dépression des années 1930.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

L'économie américaine donne des signes mitigés, la Fed aussi

15/11/2018 | AFP

Les Américains consomment, mais en amont, l’activité manufacturière semble montrer des signes d’essoufflement.

À la une

Marché du travail: Première création d’emplois en cinq mois

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

Le nombre de personnes en emploi au Québec a crû de 9 100 au mois d'octobre, le premier gain observé en cinq mois, ...

10 choses à savoir lundi

Un «Uber du déneigement» s'en vient. Les salles d'essayage congelées de Canada Goose. L'atterrisseur lunaire de demain!

Leaders, voici pourquoi vos conseils ne sont jamais écoutés!

BLOGUE. À force d'agir en expert «qui sait toujours tout sur tout», les oreilles des autres deviennent sourdes.