Fabritec reçoit 18 M$ pour créer plus de 530 emplois

Publié le 04/07/2017 à 16:40

Fabritec reçoit 18 M$ pour créer plus de 530 emplois

Publié le 04/07/2017 à 16:40

Par lesaffaires.com

 L'entreprise familiale de Bromont, Fabritec, a reçu un important appui de la part du gouvernement du Québec et du gouvernement du Canada, s'étant vu octroyer une contribution financière de 18 millions $.


Cet investissement, qui permettra à l'entreprise d'augmenter considérablement sa capacité de production, aura des répercussions pour la croissance de Fabritec «ainsi que pour la région de la Montérégie», soutient l'entreprise dans un communiqué ce mardi. L'aide des deux gouvernements permettra à l'entreprise de procéder à la création de plus de 530 postes dans les 5 prochaines années.


«Ce projet de développement, dont le financement est évalué à 50 millions de dollars, est un point tournant dans le développement de Fabritec. L'embauche de plus de 500 postes nous offrira la possibilité d'accroître notre compétitivité pour poursuivre nos gains sur le marché américain. Jusqu'à maintenant, l'automatisation nous a permis de bien servir nos clients de grande surface et c'est un atout indéniable pour augmenter notre production. Toutefois, l'ajout de personnel nous permettra d'atteindre un nouveau plateau », précise Nadia Bourgeois, vice-présidente administration. La fille du fondateur rappelle également que plus de 150 postes sont d'ailleurs déjà à combler présentement.


Déjà très présent sur le marché canadien, Fabritec a par ailleurs récemment conclu une entente avec la bannière Home Depot USA qui engendrera l'ajout de 178 magasins à sa liste de clients. À noter: Home Depot compte plus de 2000 magasins aux États-Unis.


«La compétition à l'internationale est très forte, mais nous nous démarquons année après année en raison de la qualité de notre produit. Grâce au soutien de Québec et d'Ottawa, nous pourrons continuer à offrir cette qualité tout en nous développant encore davantage. Pour nous, c'est un témoignage de confiance qui nous rend très fiers», mentionne Jonathan Bourgeois, vice-président exécutif.


Dans le détail, le financement de ce projet comprend un prêt de 10 millions de dollars attribué dans le cadre du programme ESSOR du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, un prêt de 3,3 millions de dollars accordé par Investissement Québec à même ses fonds propres, une contribution remboursable de 2 millions de dollars versée par Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) et un prêt de 3,3 millions de dollars en financement à l'exportation consenti par Exportation et développement Canada (EDC).


La qualité des produits de Fabritec «est attribuable au travail de ses employés ainsi qu'à l'équipement de production à la fine pointe de la technologie dont elle dispose. Le développement économique du Québec repose sur trois piliers : l'entrepreneuriat, le manufacturier innovant et les exportations. Armoires Fabritec a bien compris les avantages de cette combinaison pour poursuivre sa croissance», a déclaré Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

La Banque du Canada hausse son taux directeur à 1,25%

17/01/2018 | lesaffaires.com

L’incertitude entourant l’avenir de l’ALÉNA brouille les perspectives économiques.

Bourse: Bombardier repasse dans le vert pour 2017; Freshii a cédé 35%

Mis à jour le 26/09/2017 | lesaffaires.com

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mardi, entre le rebond du secteur technologique et une ...

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: