Crash à la Place Ville-Marie : le 737 n'est plus

Publié le 15/02/2013 à 11:15, mis à jour le 18/02/2013 à 12:43

Crash à la Place Ville-Marie : le 737 n'est plus

Publié le 15/02/2013 à 11:15, mis à jour le 18/02/2013 à 12:43

Par Marie-Eve Fournier

[Photo : Ville de Montréal]

Le restaurant au sommet de la Place Ville-Marie, à Montréal, le célèbre Club Lounge Altitude 737, a fermé ses portes le mois dernier.


L’établissement appartenait à un certain Khaled Meghazi.


Le site internet du restaurant ne mentionne pas qu’il est désormais fermé. Mais le numéro de téléphone n’est plus en service.


« Trois étages, trois ambiances, 3 différentes façons de passer un moment inoubliable avec la ville à vos pieds. Spectaculaire ! Le plus grand complexe de Montréal : 30 000 pieds se déployant sur les trois derniers étages du plus haut édifice de la ville. Une nuit chaude d’été ou un blizzard en hiver, vous pouvez toujours les admirer en sirotant un de nos fameux cocktails », peut-on encore lire sur la page d’accueil du site.


L’été dernier, une autre terrasse en altitude au centre-ville avait cessé d’accueillir des clients : la Terrasse Magnétic, au 20e étage de l'Hôtel de la Montagne (fermé après 30 ans).


 

À suivre dans cette section

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.