Richard Branson vante Pratt & Whitney Canada à Montréal

Publié le 16/02/2010 à 16:18

Richard Branson vante Pratt & Whitney Canada à Montréal

Publié le 16/02/2010 à 16:18

Par Martin Jolicoeur

Les premiers clients de Virgin Galactic verseront 200 000$US pour visiter l'espace. Photo: Bloomberg

De passage à Montréal, Sir Richard Branson, président du Groupe Virgin et fondateur de Virgin Galactic a, une fois de plus aujourd'hui, vanté le motoriste québécois Pratt & Whitney Canada.


Comme on le sait, Pratt & Whitney a été choisi pour concevoir et assembler à Longueuil, le PW308, ce moteur sensé équiper le WhiteKnightTwo de Virgin Galactic. Cet avion lanceur doit propulser dans l'espace le SpaceShipTwo, le premier engin suborbital commercial conçu à l'intention des futurs touristes de l'espace.


Le richissime homme d'affaire britannique a profité de son allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitaine aujourd'hui, pour communiquer sa passion pour quelques uns de ses projets, dont celui de l'exploitation du tourisme spatial.


Penser autrement


L'avion lanceur, auquel participera Pratt & Whitney Canada, comprend deux cabines identiques reliées par une aile presque aussi large que la voilure d'un Boeing 767. Le véhicule suborbital, le SpaceShipTwo, s'arrime sous l'aile entre les deux cabines.


Le WhiteKnightTwo décollera comme un avion ordinaire. Lorsqu'il atteindra une haute altitude, autour de 15 150 mètres (50 000 pieds), il relâchera le SpaceShip Two, qui utilisera un moteur de fusée pour prendre de l'altitude et transporter ses deux pilotes et ses six passagers à une altitude de 110 000 mètres.


Le concepteur des appareils, Brut Rutan, président et chef de la direction de Scaled Composites, a déclaré lors de l'inauguration des maquettes de l'appareil en 1998, à New-York, qu'il fallait cesser de penser de façon conventionnelle et de se limiter au lancement traditionnel par fusée.


À haute altitude, disait-il, l'air présente moins de résistance. Le fait de lancer la navette à une telle altitude permet donc de réduire la consommation de carburant du moteur de fusée et ses émissions particulièrement polluantes.


Aux dernières nouvelles, les premiers clients de Virgin Galactic devront être prêts à allonger la rondelette somme de 200 000$US pour leur voyage dans l'espace. Entre temps, à Montréal,  il en coûtait  entre 300$ et 390$ (taxes en sus) par personne pour l'entendre. Quelque 500 personnes ont assisté à l'événement.


 


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le ménage n'est pas terminé dans les dépenses de Bombardier

Mis à jour le 13/11/2018 | AFP et La Presse Canadienne

Bombardier continuera de produire les CRJ, mais devra encore réduire la taille de l'entreprise.

Frustration et inquiétude chez les employés de Bombardier

08/11/2018 | Martin Jolicoeur

«Ces annonces nous laissent dans le noir quant à la suite des choses», déplore le directeur général d'Unifor au Québec.

À la une

Huawei et le réseau 5G canadien, est-ce une bonne idée?

La question ultime est de savoir quelle importance le Canada accorde à la crainte d’une collecte de données inappropriée

Canada: Meng Wanzhou, de Huawei, libérée sous caution

12/12/2018 | AFP

Un juge de Vancouver a ordonné la libération sous caution d'une responsable du géant chinois Huawei, Meng Wanzhou.

À surveiller: Lowe's, SRG Graphite et Casey's

Que faire avec les titres de Lowe's, SRG Graphite et Casey's?