Aérospatiale: 500 entreprises de 22 pays réunies à Montréal

Publié le 27/04/2010 à 12:48

Aérospatiale: 500 entreprises de 22 pays réunies à Montréal

Publié le 27/04/2010 à 12:48

Par Martin Jolicoeur

Photo : Aeromart Montréal

La convention d’affaires internationale Aéromart se tient actuellement au Palais des congrès de Montréal pour la deuxième édition.


Depuis 14 ans, Aéromart s'est imposé comme l’un des plus importants événements de réseautage entre constructeurs, équipementiers et sous-traitants de services aéronautiques.


Plus de 1 000 participants, représentant quelque 500 sociétés aérospatiales de 22 pays, y sont présents. Ils viennent du Canada, bien sûr, mais aussi notamment de la France, de l’Espagne, des États-Unis, de l’Italie, de la Chine, du Japon, du Mexique, d’Israël, du Royaume-Uni et du Brésil.


AVIC, Boeing et les autres


Au Canada, cette industrie compte plus de 400 entreprises, embauche quelque 80 000 travailleurs et engrange annuellement des ventes de 23 milliards (G$). Environ 60% de cette industrie est concentrée au Québec, dans la région de Montréal surtout. Elle serait la seule ville au monde où il est possible de trouver presque toutes les composantes d’un avion à l’intérieur d’un rayon de trente kilomètres.


Fort de cette concentration industrielle, l’événement attire de grands joueurs de l’industrie dont la chinoise AVIC, avec qui Bombardier a développé un partenariat. Bombardier, Bell Helicopter Textron Canada, Boeing, CAE, Dassault, EADS, Esterline CMC, FINMECCANICA, GE Aviation, Pratt & Whitney, Rolls-Royce et Thales figurent aussi parmi les participants.


« Nous profiterons d’Aéromart pour présenter au monde entier nos capacités industrielles de classe mondiale, nos technologies de pointe et nos innovations », a affirmé Marc Parent, président et chef de la direction de CAE, président du conseil d’administration de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC).


Clément Gignac vante le «night life» montréalais


L’événement propose un programme de réunions B2B, de sessions thématiques avec des experts sur différents enjeux aérospatiaux, de conférences et d’ateliers technologiques permettant aux participants de faire la démonstration de leur expertise et leur savoir-faire distinctif. Plus de 8000 rendez-vous d’affaires, dit-on, devraient se tenir durant les deux jours que dureront l’événement.


Les représentants des gouvernements présents aux cérémonies d’ouverture d’Aéromart n’ont pas caché leur fierté d’accueillir cet événement. Clément Gignac, ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, en a profité pour vanter le faible coût de la vie de Montréal (3e parmi les 40 plus grandes villes au pays), la forte présence d’étudiants étrangers per capita (Montréal serait première à ce chapitre devant Boston), et son «night life» qui ferait de Montréal l’un des endroits les plus agréables pour faire des affaires.


« La tenue d'Aéromart Montréal 2010 confirme le leadership du Québec dans l'industrie mondiale de l'aérospatiale. L’événement, propice aux échanges, aux occasions d’affaires et aux partenariats, sera, j’en suis convaincu, rempli de rencontres fructueuses et de retombées profitables pour les joueurs d’ici », a-t-il déclaré.


 


 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Après le drone jouet, le drone professionnel arrive

04/08/2017 | Martin Jolicoeur

À cheval entre l’engin de surveillance et l’objet de loisir, le drone a un grand avenir chez les pros.

L'avion pour relier et développer nos régions

30/07/2017 | Jean-François Venne

Pas simple, le transport aérien en région dans un espace aussi vaste et peu habité que le Québec. Et pourtant essentiel.

À la une

Tim Hortons mate la rébellion des franchisés

Il y a 13 minutes | lesaffaires.com

La direction de la chaîne de cafés a décidé de menacer les franchisés récalcitrants de rupture de contrat.

Fiscalité des PME: Morneau tuerait-il la poule aux oeufs d’or?

BLOGUE. Un pan de la réforme de Bill Morneau priverait Ottawa de revenus plutôt que de lui en procurer davantage.

10 choses à savoir vendredi

Il y a 53 minutes | Alain McKenna

Après Equifax, la Banque Nationale, comment enrager la police avec votre iPhone, et Volvo, ce Spotify de l'automobile.