10 conseils pour maîtriser la cuisson du steak

Publié le 17/08/2010 à 10:03, mis à jour le 26/08/2010 à 09:51

10 conseils pour maîtriser la cuisson du steak

Publié le 17/08/2010 à 10:03, mis à jour le 26/08/2010 à 09:51

Votre steak est toujours trop cuit, trop raide ou, au contraire, il est proche cousin du tartare ? Ne ratez plus vos steaks avec nos conseils.


1. Laissez votre steak à la température de la pièce pendant une heure - attention au chien et aux rayons de soleil !


2. Choisissez l'instrument de cuisson approprié : barbecue aux grilles épaisses ou poêle en fonte. La masse est votre meilleure alliée, car elle accumule la chaleur.


3. Déposez la pièce de viande sur la surface de cuisson préchauffée. Elle doit grésiller. Si votre steak n'émet aucun son, c'est que la température est trop basse. Retirez-le, puis attendez que la chaleur augmente. Si le jus de la viande s'accumule au fond de la poêle, c'est que celle-ci n'est pas assez chaude, ou qu'elle est trop petite pour la quantité de viande à cuire.


4. Faites saisir la surface de votre steak. Surtout, ne le bougez pas. Laissez la chaleur faire son oeuvre. C'est la coloration en surface qui donne la saveur. Tournez votre steak une seule fois, ou trois fois si vous désirez un marquage quadrillé. Ne piquez jamais la viande. Utilisez plutôt une pince.


5. Laissez reposer la viande pendant trois à cinq minutes dans un endroit légèrement préchauffé. Ce temps de repos essentiel permet au jus concentré au centre du muscle de se répandre en périphérie.


6. Un steak de qualité n'a pas besoin d'être mariné.


7. Les coupes avec os se prêtent mieux à la chaleur rayonnante du barbecue, car elle colore toutes les surfaces de l'os.


8. En théorie, le sel assèche la viande en surface, mais si votre steak est épais, la quantité d'humidité absorbée sera négligeable. Le poivre, par contre, risque de brûler en surface.


9. Laissez plutôt vos convives assaisonner selon leur goût. On trouve maintenant des variétés innombrables de sel et de poivre sur le marché.


10. Oubliez la sauce, à moins que vous n'aimiez votre steak bien cuit. Par contre, faites-vous plaisir en l'arrosant d'un filet d'huile d'olive vierge ou aromatisée au citron ou à l'ail.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Trop d'argent dort dans les comptes des Canadiens

Il y a 21 minutes | Stéphane Rolland

Les investisseurs canadiens conservent deux fois plus de liquidités que les objectifs qu’ils se sont donnés.

À surveiller: Canam, ATS Automation et Kraft

Il y a 9 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Groupe Canam, ATS Automation et Kraft?

L'industrie de la mort au Québec en pleine mutation

Édition du 01 Novembre 2014 | Valérie Lessard

Les salons s'adaptent aux changements de rites, comme en témoigne le «fast-food funéraire».