Jean Mignault, l'entrepreneur qui aime bâtir autour d’une idée

Publié le 10/02/2011 à 14:27, mis à jour le 11/02/2011 à 09:15

Jean Mignault, l'entrepreneur qui aime bâtir autour d’une idée

Publié le 10/02/2011 à 14:27, mis à jour le 11/02/2011 à 09:15

Photo: Technologies 20-20

Jean Mignault a provoqué des haussements de sourcils quand il a fondé Technologies 20-20 il y a 25 ans. « Se lancer dans la conception de cuisines assistées par ordinateur, c’était audacieux pour l’époque », dit-il. Mais les sceptiques ont été confondus, car l’entreprise de Laval est devenue le plus important fournisseur mondial dans son domaine ; elle compte 500 employés et affiche des revenus annuels de 63 millions de dollars.


L’homme d’affaires a réussi ce que peu réussissent : transformer une très petite entreprise technologique en une moyenne entreprise de calibre mondial.


Jean Mignault a une formation d’avocat, mais il n’a jamais vraiment exercé le droit. Il a plutôt fait un MBA pour diriger ensuite une usine d’armoires de cuisine. C’est là qu’il a eu l’idée d’informatiser le design des cuisines.


Home Depot a été l’un de ses premiers clients. Les autres grandes chaînes lui ont emboîté le pas. Si vous allez dans un centre de rénovation pour magasiner votre nouvelle cuisine et que vous pouvez la visualiser et la configurer à l’ordinateur, c’est probablement grâce à un logiciel de Technologies 20-20.


Entrepreneur d’abord


En septembre dernier, Jean Mignault, 59 ans, a cédé son poste de chef de la direction à Jean-François Grou afin d’agir à titre de chef de la direction stratégique. Libéré de la gestion quotidienne, il se consacre à l’évolution de la stratégie d’affaires.


Technologies 20-20 veut créer une plateforme logicielle unique réunissant tous les intervenants de l’industrie, des consommateurs aux détaillants, en passant par les distributeurs, les fabricants et les fournisseurs. Les projets créés sur cette plateforme seraient totalement intégrés.


Elle souhaite aussi ouvrir sa plateforme d’origine pour qu’elle devienne un environnement collaboratif. Des développeurs pourraient, par exemple, y greffer leurs applications. « Un peu comme ce que fait Apple avec son iPhone », dit Jean Mignault, qui possède 22 % des actions de Technologies 20-20.


Un défi qui permet à ce précurseur de revenir aux sources : bâtir autour d’une idée.

À suivre dans cette section

Aider la relève de deuxième génération
Mis à jour le 07/06/2012

image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Des obstacles à court terme pour les actions?

Mis à jour à 09:44 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.