Péninsule branchée

Publié le 28/03/2009 à 00:00

Péninsule branchée

Publié le 28/03/2009 à 00:00

Par Claudine Hébert

Les Gaspésiens et les Madelinots ont la mer, les montagnes et la forêt à leurs portes. Désormais, ils ont aussi la fibre optique.


Grâce à son réseau collectif de fibre (qui offre le service aux organismes communautaires et publics à des tarifs très avantageux), qui ceinture les 1 000 kilomètres de la péninsule, la Gaspésie est l'une des régions les plus branchées du Québec. Depuis plus de deux ans, toutes les municipalités du territoire bénéficient des avantages de cette technologie qui abolit les distances en matière de télécommunications. Les écoles, bibliothèques, arénas et hôtels de ville ont été les premiers branchés. Même les Îles-de-la-Madeleine profiteront bientôt de ce réseau. La fibre optique traverse les eaux du golfe par deux câbles sous-marins.


Un vent nouveau souffle en Gaspésie. Longtemps dépendante de la mer et de la forêt, son économie s'ouvre à l'ère des communications.


" Il s'agit d'un atout majeur pour attirer des entreprises technologiques ", dit Gilbert Scantland, directeur général de la Conférence régionale des élus de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Les dividendes de ce réseau de communications, qui a nécessité un investissement de 18 millions de dollars des gouvernements de Québec et d'Ottawa, n'ont d'ailleurs pas tardé.


Les centres d'appels éclosent en Gaspésie. Sept centres y ont vu le jour, ce qui représente plus de 500 emplois directs. Nathalie Normandeau, vice-première ministre et ministre responsable de la région, souhaite que ce nombre grimpe à une cinquantaine. Parmi les centres d'appels qui s'y sont établis, il y a celui de la SAAQ, à Murdochville, et celui du Régime québécois d'assurance parentale, à Sainte-Anne-des-Monts.


Une étape reste à franchir : donner un accès haute vitesse à toute la population aux mêmes prix que partout ailleurs au Québec, soit de 30 à 40 $ selon les services. Actuellement, 60 % des Gaspésiens y ont accès. Cette proportion devrait atteindre 95 % d'ici la fin de 2009, promet M. Scantland. Pour y parvenir, le réseau gaspésien aurait d'ailleurs choisi la nouvelle technologie 3G+, qui offre à la fois la téléphonie cellulaire et la haute vitesse.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Vidéotron prête pour un nouveau cycle, soutient Manon Brouillette

05/11/2018 | Martin Jolicoeur

Pour la PDG sortante, Helix est ni plus ni moins que la pierre angulaire de la croissance future de Vidéotron.

Vidéotron réclame d'importantes modifications réglementaires

29/10/2018 | Martin Jolicoeur

L'exemption de prélever des taxes de vente accordée à Netflix est «une aberration» selon la PDG Manon Brouillette.

À la une

Combien êtes-vous prêt à payer une tomate qui ne goûte pas l'eau?

BLOGUE. Voici une 3e tentative québécoise de bâtir un réseau de distribution pour petits agriculteurs locaux: Arrivage.

Un krach boursier pour démarrer sa retraite, inquiétant?

C’est la hantise de ceux qui s’approchent de la retraite. Y a-t-il matière à s’énerver?

Vous avez des questions au sujet des finances personnelles?

Posez-les à notre journaliste spécialisé Daniel Germain. Il y répondra dans sa chronique.