Philip Morris part en guerre contre le gouvernement australien

Publié le 27/06/2011 à 10:11, mis à jour le 18/10/2013 à 10:40

Philip Morris part en guerre contre le gouvernement australien

Publié le 27/06/2011 à 10:11, mis à jour le 18/10/2013 à 10:40

Par La Presse Canadienne

Le géant de l'industrie du tabac, Philip Morris, a intenté mardi une action en justice contre le gouvernement australien pour protester contre son projet de remplacement des logos figurant sur les paquets de cigarettes par des photos macabres de cancers de la bouche, d'enfants maladifs ou aveuglés par la fumée.


Pour le gouvernement, ces nouvelles mesures diminueront l'attrait du paquet et feront de l'Australie le pays le plus sévère du monde en terme de publicité sur le tabac. Plusieurs fabricants de cigarettes indignés ont menacé d'un procès, estimant que ce changement illégal diminuait la valeur de leur marque. Mais Philip Morris est la première des firmes à réclamer un dédommagement. "Nous pensons que ces indemnités pourraient s'élever à des milliards", a déclaré à l'Associated Press la porte-parole de Philip Morris, Anne Edwards.


La législation, que le Parlement doit adopter en juillet, interdira aux fabricants de faire figurer sur le paquet leurs logos, un texte promotionnel ou des images de couleur. Les noms de marque seront imprimés avec une police petite et uniforme et des avertissements sanitaires larges et terrifiants devront figurer sur les paquets, notamment des images en couleurs des conséquences du tabagisme sur la santé. La loi devrait entrer en vigueur en janvier 2012.


La société Philip Morris Asia, basée à Hong Kong, propriétaire de la filiale australienne de Philip Morris, a porté plainte lundi, soulignant que cette législation viole le contrat bilatéral passé entre l'Australie et Hong Kong. Le géant du tabac ajoute que ce contrat protège la propriété des sociétés, notamment la propriété intellectuelle telle qu'une marque déposée.


"Nos marques représentent vraiment la clé de notre plus-value, c'est ce qui nous aide à être compétitifs, ce qui nous permet de différencier nos produits", a déclaré Anne Edward. Selon elle, "ce changement (...) n'aboutira qu'à la saisie de notre marque en Australie".


Le gouvernement, qui ne compte pas revenir en arrière, soutient que son projet est totalement légal. "Notre gouvernement est déterminé à saisir tous les moyens dont il dispose pour réduire les dangers du tabac, a déclaré la ministre de la santé Nicola Roxon. Que l'industrie nous menace ou entreprenne une action légale ne nous dissuadera pas".


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les bons de souscription sont-ils magiques?

BLOGUE. Attention aux produits dérivés. Ils peuvent s'avérer tout aussi dommageables que l'emprunt sur marge.

Des cigarettiers haussent leurs cibles de profit

22/07/2010

Malgré la mauvaise presse dont ils sont l’objet, des cigarettiers font bonne figure dans la période ...

OPINION

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.