Washington confirme que des Américains figurent parmi les otages en Algérie

Publié le 16/01/2013 à 14:22, mis à jour le 17/10/2013 à 06:24

Washington confirme que des Américains figurent parmi les otages en Algérie

Publié le 16/01/2013 à 14:22, mis à jour le 17/10/2013 à 06:24

Par AFP

Le département d'Etat américain a confirmé mercredi que des Américains figuraient parmi les otages détenus sur un site gazier de la compagnie pétrolière BP dans l'est de l'Algérie.


"Selon les informations dont nous disposons, des citoyens américains figurent parmi les otages", a déclaré la porte-parole de la diplomatie américaine, Victoria Nuland, sans donner de détails sur leur nombre ou leur identité, au nom de leur sécurité.


La diplomate ne dispose pas non plus d'informations sur d'éventuels "décès".


Des combattants liés à Al-Qaïda ont attaqué à l'aube le site d'In Amenas, dans le centre-est de l'Algérie, près de la frontière libyenne, à environ 1 300 kilomètres d'Alger, exploité par le groupe britannique BP, le norvégien Statoil et l'algérien Sonatrach.


Quarante-et-un "Occidentaux", "dont sept Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais", ont été pris en otage, a affirmé un porte-parole des assaillants, cité par deux sites mauritaniens d'information, Agence Nouakchott information et Sahara Medias.


La diplomate américaine Victoria Nuland a condamné cette attaque et précisé que la secrétaire d'Etat sortante Hillary Clinton s'était entretenue avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et avec l'ambassadeur américain à Alger.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

Le Canada a tort de ne pas s'intéresser davantage à l'Afrique

Édition du 25 Octobre 2014 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. Tour à tour, les États-Unis et le Canada viennent de tenir des sommets sur l'Afrique. Ces initiatives sont ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.