Washington confirme que des Américains figurent parmi les otages en Algérie

Publié le 16/01/2013 à 14:22, mis à jour le 17/10/2013 à 06:24

Washington confirme que des Américains figurent parmi les otages en Algérie

Publié le 16/01/2013 à 14:22, mis à jour le 17/10/2013 à 06:24

Par AFP

Le département d'Etat américain a confirmé mercredi que des Américains figuraient parmi les otages détenus sur un site gazier de la compagnie pétrolière BP dans l'est de l'Algérie.


"Selon les informations dont nous disposons, des citoyens américains figurent parmi les otages", a déclaré la porte-parole de la diplomatie américaine, Victoria Nuland, sans donner de détails sur leur nombre ou leur identité, au nom de leur sécurité.


La diplomate ne dispose pas non plus d'informations sur d'éventuels "décès".


Des combattants liés à Al-Qaïda ont attaqué à l'aube le site d'In Amenas, dans le centre-est de l'Algérie, près de la frontière libyenne, à environ 1 300 kilomètres d'Alger, exploité par le groupe britannique BP, le norvégien Statoil et l'algérien Sonatrach.


Quarante-et-un "Occidentaux", "dont sept Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais", ont été pris en otage, a affirmé un porte-parole des assaillants, cité par deux sites mauritaniens d'information, Agence Nouakchott information et Sahara Medias.


La diplomate américaine Victoria Nuland a condamné cette attaque et précisé que la secrétaire d'Etat sortante Hillary Clinton s'était entretenue avec le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal et avec l'ambassadeur américain à Alger.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Ebola perturbe la vie des entreprises

Édition du 18 Octobre 2014 | François Normand

La terrible épidémie d'Ebola, qui ravage plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, chambarde la vie d'entreprises ...

Les investisseurs surestiment les risques en Afrique, selon Charles Sirois

26/09/2014 | François Normand

ANALYSE. Bien des pays d'Afrique sont moins risqués que les économies émergentes.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

«On prend le virage, on n'a pas le choix» - Denis Coderre, maire de Montréal

Édition du 18 Octobre 2014 | Martin Jolicoeur et Julien Brault

La ville intelligente était au coeur de la récente mission économique de Denis Coderre en Californie. Entrevue.

Correction boursière : rien de nouveau sous le soleil

17/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Pendant que plusieurs s'énervent, de nombreux investisseurs trouvent des titres attrayants à bon prix.

Faites la liste de tous vos biens

Édition de Octobre 2014 | Didier Bert

Les assurés ont tout intérêt à dresser une liste exhaustive de leurs biens.