Exportations: baisse au Québec

Publié le 27/07/2011 à 10:11, mis à jour le 18/10/2013 à 07:39

Exportations: baisse au Québec

Publié le 27/07/2011 à 10:11, mis à jour le 18/10/2013 à 07:39

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Les exportations internationales de marchandises du Québec ont diminué de 1,2 pour cent au mois de mai, selon les données révélées mercredi par l'Institut de la statistique du Québec.


Le volume cumulatif des exportations a ainsi enregistré une valeur inférieure de 0,8 pour cent par rapport à 2010.


Au Canada, les exportations pour le mois de mai ont connu une augmentation de 3,3 pour cent alors que leur volume cumulatif était en hausse de 4,2 pour cent par rapport à l'année précédente.


Les exportations du Québec vers les États-Unis ont progressé de 1,7 pour cent en mai alors que celles vers l'Europe ont diminué de 1,2 pour cent. Celles vers l'Asie ont quant à elles augmenté de 12 pour cent au cours du cinquième mois de l'année.


Par ailleurs, les importations internationales de marchandises du Québec ont connu une hausse de 2,9 pour cent en mai alors qu'au Canada, elles ont baissé de 1,3 pour cent. Leur volume cumulé était supérieur de 5,9 pour cent à celui enregistré à la même période en 2010. Au Canada, elles étaient supérieures de 11,9 pour cent.


Les importations en provenance des États-Unis ont augmenté de 11,4 pour cent en mai, alors que celles en provenance d'Europe ont connu un bond de 20 pour cent pendant le même mois.


Les importations en provenance d'Asie ont quant à elles progressé de 5,4 pour cent en mai.


Les exportations et les importations sont désaisonnalisées et en dollars constants, aux prix de 2002.

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Cominar achète pour 1,5 G$ des immeubles de la Caisse

26/08/2014

Cette transaction permet à la Caisse de devenir le plus important actionnaire du fonds de revenu immobilier.

Pourquoi Tim Hortons n'achète pas Burger King?

26/08/2014 | Yvan Allaire

BLOGUE. De plus petite taille, Tim Hortons est plus rentable, mieux gérée et a la même valeur boursière que Burger King.

Bourse: New York et Toronto atteignent de nouveaux plateaux

26/08/2014 | LesAffaires.com et AFP

Alimentés par des indicateurs économiques positifs en provenance des États-Unis et par la ...