Turbulences pour les fonds communs

Publié le 02/10/2008 à 00:00

Turbulences pour les fonds communs

Publié le 02/10/2008 à 00:00

Par LĂ©onie Laflamme Savoie

Les fonds communs canadiens ne seront pas épargnés par la crise actuelle, selon Morningstar Canada les fonds détenant les plus importantes participations dans des titres financiers américains seront le plus durement touchés.

Sans grande surprise, l’analyste Jordan Benincasa estime que ce sont les titres d’AIG, de Washington Mutual et de Wachovia qui feront le plus de dommages aux fonds communs. Lehman Brothers, Merrill Lynch, Freddie Mac et Fannie Mae devraient également affecter les rendements.

À titre d’exemple, l’analyste s’est attardé sur les fonds qui seront les plus affectés par AIG, Washington Mutual et Wachovia.

Le fonds détenant la concentration la plus importante dans AIG est le Fonds d’avantages américain AIC (6,89%) dont l’actif au 30 juin totalisait 52,2 millions de dollars (M$). On peut vraisemblablement s’attendre à des baisses importantes dans les prochains mois.

« Plus précisément, AIG a reçu l'engagement d'un prêt-relais de 85 milliards $ de la Banque fédérale américaine à New York, souligne l’analyste. Cette transaction devrait diluer les capitaux des actionnaires existants à une échelle massive. »

Washington Mutual pourrait quant à elle venir brouiller les cartes du Fonds d’actions américaines Brandes dont 1,92% des actifs de 634 M$ sont concentrés dans des titres de la banque américaine. Wachovia pourrait finalement affecter le rendement de la Catégorie de titres américains de valeur AGF qui est concentrée à 4,25% pour des actifs de 30 M$.

« Malgré une augmentation du capital de près de 14 milliards $ et une réduction des dividendes, la confiance en Wachovia a décliné et un vent de panique s'est abattu sur les actionnaires, explique Jordan Benincasa. L'annonce a été faite lundi d'un rachat de tous ses actifs bancaires, dépôts et titres de créances pour 2,16 milliards $, réduisant de fait la société à l'ombre de ce qu'elle était. »

Parmi les autres fonds mentionnés à risque par l’analyste, on retrouve le Fonds Acker Finley Select US Value 50 (5,31% dans AIG), le Fonds d'actions américaines de valeur Scotia (1,27% dans Washington Mutual) et le Fonds d'actions américaines de valeur imaxx (2,89% dans Wachovia).

Avec Morningstar


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les pros sont encore plus prudents

Découvrez comment les gestionnaires avaient échafaudé leur portefeuille à l'arrivée de l'automne.

Les deux problèmes fondamentaux des fonds communs de placement

Édition du 22 Septembre 2018 | Philippe Leblanc

EXPERT-INVITÉ. Je n'ai rien contre les fonds communs de placement. Au contraire : chez COTE 100, nous gérons ...

À la une

La vague des micro-distilleries frappe la Belle Province

Édition du 12 Janvier 2019 | Daniel Germain

Aujourd'hui, on trouve une dizaine de vodkas québécoises et trois fois plus de gins made in Quebec.

CGI, l'effet du «shutdown» américain dans la mire

Washington représente 12,7% des revenus de CGI, mais la majorité des contrats sont de nature essentielle.

Le «shutdown» pèse sur l'économie américaine

11:36 | AFP

Aucune solution immédiate n’apparaît pour mettre un terme à la fermeture partielle des administrations.