CPG : les épargnants davantage attirés par la sécurité

Publié le 25/09/2012 à 13:31

CPG : les épargnants davantage attirés par la sécurité

Publié le 25/09/2012 à 13:31

Par lesaffaires.com

C’est la sécurité de leur investissement qui attire les Canadiens vers les certificats de placements garantis (CPG) et non le taux d’intérêt offert, selon un sondage mené par la Banque Royale du Canada (RBC).


Selon l’étude, plus de quatre Canadiens sur dix (44 %) qui détiennent des CPG ou qui envisagent s’en procurer ont indiqué accorder la priorité à la sécurité de leur capital. Les taux d’intérêt élevés arrivent au deuxième rang, alors qu’ils sont privilégiés par 32 % des Canadiens détenant ou recherchant des CPG.


« La plupart des Canadiens ont une vue à long terme de leur investissement dans un CPG. En effet, 65 % des répondants affirment qu'au moment de décider d'acheter un CPG, la possibilité de l'encaisser avant l'échéance est l'élément le moins important pour eux », a précisé Rosalyn Kent, chef CPG et épargne pour la RBC.


Selon le sondage, les acheteurs de CPG cherchent quand même une certaine souplesse, puisque 80 % des répondants affirment vouloir des certificats offrant un taux d’intérêt qui augmente chaque année. Aussi, 70 % désirent un placement qui génère un revenu régulier, et 65 % sont attirés par un certificat lié au rendement du marché boursier.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Six façons d'améliorer votre cote de crédit

24/10/2014 | Morningstar

Une mauvaise cote de crédit est en quelque sorte comme la grippe. Elle se présente sans s'annoncer ...

Retraite: personne ne veut dépendre de ses enfants

24/10/2014 | Finance et Investissement

Vous n'avez pas encore réussi à convaincre votre client d'épargner sérieusement pour sa ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.