Mon éducation financière: Pour se servir de sa carte de crédit de manière avisée

Publié le 08/01/2015 à 11:26

Mon éducation financière: Pour se servir de sa carte de crédit de manière avisée

Publié le 08/01/2015 à 11:26

Par Les Affaires








On en parle familièrement comme de « l’argent de plastique »… La carte de crédit est devenue quasiment incontournable.


Essayez de louer une voiture ou de réserver une chambre d’hôtel. Aujourd’hui, si vous n’avez pas de carte de crédit, ça peut devenir très compliqué. Mais si vous l’utilisez négligemment, ou si vous n’arrivez pas à gérer les comptes qui finissent inévitablement pas arriver, votre vie va devenir compliquée.


Voici dix conseils pour utiliser sa carte de crédit de la meilleure façon qui soit, des conseils inspirés par l’Agence de la consommation en matière financière du Canada :


1. Évitez les achats impulsifs, ceux que vous ne feriez pas si vous n’aviez pas l’argent nécessaire.


2. Dans la mesure du possible, essayez de régler chaque mois le solde au complet, parce que les intérêts s’accumulent rapidement.


3. Sinon, effectuez au moins les paiements à venir le plus rapidement possible, il faut éviter de transporter des soldes impayés d’un mois à l’autre, votre cote de crédit risque d’en souffrir.


4. C’est pourquoi il vaut mieux choisir une carte dont les frais d’intérêt ne sont pas trop élevés, contrairement à celles qu’offrent les magasins, par exemple.


5. Si votre solde mensuel augmente et que vous avez l’impression d’avoir perdu le contrôle, mettez votre carte de côté et attendez d’avoir le dessus pour la reprendre.


6. Et si vous êtes vraiment dépassé, demandez à rencontrer un conseiller de votre institution financière pour remonter à la surface : un prêt personnel, par exemple, comporte généralement des frais d’intérêt moindres que ceux d’une carte de crédit.


7. Évitez d’utiliser votre carte pour obtenir des avances de fonds, c’est très onéreux ; l’intérêt commence à courir à la seconde même où vous retirez des fonds.


8. Vérifiez vos relevés de compte, à la fois pour réaliser à quoi a servi votre carte et pour vous assurer qu’il n’y a pas eu d’erreur ou de malversation.


9. Beaucoup de cartes offrent des programmes de fidélisation ou de récompenses, c’est bien, mais il ne faudrait quand même pas sur-utiliser votre carte pour obtenir quelques points de plus, ce sont des « cadeaux » qui finissent par coûter cher.


10. Et soyez vigilant avec votre carte, ne la laissez pas traîner, et ne laissez pas traîner des indications sur votre NIP ou votre code de sécurité, vous risquez d’avoir à assumer des frais s’il est démontré que vous avez été négligent.


Ce sont là des précautions de base pour minimiser les complications, mais une recommandation demeure plus importante que les autres : encore et toujours, il est préférable d’agir en consommateur avisé…

À suivre dans cette section

L'assurance vie en 10 questions
Édition du 22 Septembre 2018 | Daniel Germain

image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

La valeur nette et la dette des canadiens progressent

L’an dernier, le ménage canadien moyen a dépensé 544 $ de plus en frais d’intérêt.

Comment consomment les plus de 65 ans ?

Édition du 15 Septembre 2018 | Chloé Machillot

Brisant les clichés d'une vieillesse monotone et ennuyeuse, la génération des aînés actuelle se distingue des ...

À la une

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

Couche-Tard refuse qu'on lui impose sa responsabilté sociale

30/08/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Des actionnaires exigent que Couche-Tard divulgue mieux ses enjeux sociaux et environnementaux. Elle refuse.

À surveiller: Uni-Sélect, Osisko et Alibaba

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Osisko et Alibaba?