Immobilier: les bénéfices des constructeurs vont reculer

Publié le 18/09/2008 à 00:00

Immobilier: les bénéfices des constructeurs vont reculer

Publié le 18/09/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
Les niveaux de bénéfices des constructeurs ont doublé entre 2004 et 2006 selon l’organisme. Toutefois, à l'échelle de l'industrie, les bénéfices ont diminué de 16% l'an dernier et devraient reculer de 3% encore cette année pour s'établir à 3,6 milliards de dollars.



Dans son Canadian Industrial Outlook de l’été 2008, le Conference Board affirme qu’il s’agit d’un «repli qui est en fait une correction du marché qui n'a que trop tardé», car il y a plusieurs années que l’offre de logements dépasse la demande au Canada.



«Nous nous dirigeons maintenant vers un marché favorable aux acheteurs, tendance suscitée par le retour à un rythme plus normal de l'activité dans les domaines de la construction et de la vente de logements», a déclaré le directeur associé, Prévisions industrielles du Conference Board, Michael Burt, dans un communiqué.



L'organisme prévoit que l’érosion des bénéfices se poursuivra en 2009 avant de remonter en 2010, grâce à un relèvement de la demande.

image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Un nouveau quartier naîtra aux abords du Pont Jacques-Cartier

Laissé à l'abandon depuis des décennies, le développement de ce quadrilatère améliorera l'image du secteur.

Les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit

Mis à jour à 16:26 | AFP

À deux mois et demi de la date prévue de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'incertitude persiste.

Legault courtisera de nouveaux investisseurs Ă©trangers en France

En une année, le Québec transige davantage avec l’État américain du Texas qu’avec la France tout entière.