Immobilier: les bénéfices des constructeurs vont reculer

Publié le 18/09/2008 à 00:00

Immobilier: les bénéfices des constructeurs vont reculer

Publié le 18/09/2008 à 00:00

Par Denis Lalonde
Les niveaux de bénéfices des constructeurs ont doublé entre 2004 et 2006 selon l’organisme. Toutefois, à l'échelle de l'industrie, les bénéfices ont diminué de 16% l'an dernier et devraient reculer de 3% encore cette année pour s'établir à 3,6 milliards de dollars.



Dans son Canadian Industrial Outlook de l’été 2008, le Conference Board affirme qu’il s’agit d’un «repli qui est en fait une correction du marché qui n'a que trop tardé», car il y a plusieurs années que l’offre de logements dépasse la demande au Canada.



«Nous nous dirigeons maintenant vers un marché favorable aux acheteurs, tendance suscitée par le retour à un rythme plus normal de l'activité dans les domaines de la construction et de la vente de logements», a déclaré le directeur associé, Prévisions industrielles du Conference Board, Michael Burt, dans un communiqué.



L'organisme prévoit que l’érosion des bénéfices se poursuivra en 2009 avant de remonter en 2010, grâce à un relèvement de la demande.

image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations Ă  court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.