La Banque de Montréal interdit l'achat de Bitcoin avec ses cartes

Publié le 16/03/2018 à 08:29

La Banque de Montréal interdit l'achat de Bitcoin avec ses cartes

Publié le 16/03/2018 à 08:29

Par La Presse Canadienne

La Banque de Montréal a annoncé jeudi qu'elle cessait de permettre aux consommateurs d'utiliser ses cartes pour acheter des cryptomonnaies comme le Bitcoin.


Les particuliers ne pourront plus acheter des cryptomonnaies à l'aide des cartes de crédit MasterCard de la Banque de Montréal ou de ses cartes de débit, a précisé le groupe financier.


La Banque TD avait annoncé une interdiction semblable le mois dernier, en précisant qu'elle avait l'intention d'étudier et d'évaluer ce marché en évolution.


Plusieurs banques américaines ont déjà pris des décisions semblables en ce qui a trait aux achats de Bitcoin et d'autres cryptomonnaies.


La valeur du Bitcoin a bondi l'an dernier, atteignant à un certain moment plus de 20 000 $. Depuis, elle est redescendue en deçà des 11 000 $.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Nouveau tour de vis des régulateurs américains sur les cryptos

11/09/2018 | AFP

Le gendarme de la Bourse a infligé des amendes à un gestionnaire du fonds spéculatif et à un « supermarché des ICO ».

Les brèves techno du lundi

13/08/2018 | lesaffaires.com

Voici une petite sélection d'actus technologiques à (re)découvrir.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: