L'économie américaine se contracte de 0,5%

Publié le 23/12/2008 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 07:23

L'économie américaine se contracte de 0,5%

Publié le 23/12/2008 à 00:00, mis à jour le 11/10/2013 à 07:23

Par François Rochon

Au deuxième trimestre, elle avait crû de 2,8% sous l'effet des chèques de remboursement d'impôts du président Bush en avril dernier.

En publiant ces données mardi, le Bureau de l'analyse économique a expliqué que les estimations finales pour le troisième trimestre sont basées sur des informations plus complètes que celles publiées le mois dernier, qui étaient préliminaires. Les données préliminaires faisaient toutefois aussi état d'un recul de 0,5 pour cent du produit intérieur brut (PIB), mesure de l'économie tenant compte de la valeur des biens et des services produits sur le territoire national au cours de la période.

Le recul enregistré au troisième trimestre reflète principalement une baisse des dépenses de consommation, de l'investissement en capital fixe dans le secteur résidentiel, ainsi que des dépenses en équipement et logiciels.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?