Finances personnelles: les Québécois ne maintiennent pas leur résolution

Publié le 12/11/2012 à 07:58, mis à jour le 08/10/2013 à 09:08

Finances personnelles: les Québécois ne maintiennent pas leur résolution

Publié le 12/11/2012 à 07:58, mis à jour le 08/10/2013 à 09:08

Par lesaffaires.com

Il n’y a pas que les régimes et les abonnements au centre sportif qui prennent le bord. Les Québécois prennent de bonnes résolutions en ce qui concerne leurs finances personnelles, mais la très grande majorité ne les suivent pas, selon un sondage commandé par Capital One et SOS Dettes.


Quatre Québécois sur cinq prennent des résolutions financières, selon le sondage. Peu les respectent. Les femmes sont 88% à briser leur engagement et les hommes sont 67% à faire de même.


« Nous ne sommes pas étonnés d'apprendre que tant de Québécois ne tiennent pas leurs résolutions en matière de finances, car plus de la moitié d'entre eux n'utilisent pas les outils à leur disposition afin de les aider à atteindre leurs objectifs, » commente Estelle Forget, directrice de la succursale, SOS Dettes, dans un communiqué.


L’entreprise recommande aux Québécois de prendre leur résolution 2013 en avance, soit avant la période des Fêtes, où l’on a tendance à dépenser davantage.


Lorsqu’on parle de finances personnelles, les émotions ne sont jamais bien loin de la calculette.


La moitié des répondants (50%) qui ont pris une résolution sur l’argent ont éprouvé de la culpabilité, ont eu des querelles ou se sont sentis isolés de leurs proches en raison de leurs décisions.


Près du quart (24%) ont vécu des tensions avec leur conjoint en raison d’une résolution financière.


 


 

Sur le même sujet

Frais de garde: dernière chance pour alléger la note

BLOGUE. À la 1ère année, les frais de garde modulés sont basés sur le revenu de 2014. Pensez au REER pour les alléger.

L'experte en quotidien

22/01/2015 | Anne B-Godbout

BLOGUE. De quoi une fille de communications et de mots pourrait bien être experte en lien avec le monde des affaires?

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Ottawa estime qu'on peut gagner 120 000 $ et faire partie de la classe moyenne

Pour le gouvernement Harper une famille dont le revenu annuel est de 120 000$ fait partie de la classe moyenne.

Bourse: Wall Street plonge, Toronto résiste

Mis à jour à 16:39 | LesAffaires.com et AFP

Le Dow Jones termine la journée sur un plongeon de près de 300 points, alors que le S&P/TSX s'en tire grâce au pétrole.

La leçon boursière d'Eugenie Bouchard

Mis à jour à 11:48 | Bernard Mooney

BLOGUE. La performance d’Eugénie Bouchard contre Maria Sharapova illustre une leçon cruciale pour l’investisseur.