Copenhague: la ville aux mille et un vélos

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Octobre 2014

Copenhague: la ville aux mille et un vélos

Offert par Les Affaires


Édition du 11 Octobre 2014

Par Julien Brault

Série Intelligence nordique 3/5 - Les Affaires vous fait découvrir cinq villes du nord de l'Europe qui se démarquent en matière d'utilisation des technologies. Le Québec, tout aussi nordique, pourrait s'en inspirer.


Cliquez ici pour consulter notre dossier sur les villes intelligentes


J'étais perdu au milieu de Copenhague et je ne savais pas comment j'arriverais à retrouver la boutique où j'avais loué un vélo pour la journée. Un bogue de l'application Google Maps de mon iPhone était en cause. Soudain, je me suis souvenu d'une entrevue réalisée plus tôt ce jour-là. On avait mentionné que tous les taxis de la ville étaient tenus de transporter un porte-vélos. J'ai donc hélé un taxi et, comme de fait, le chauffeur a sorti un porte-vélos de son coffre, l'a fixé derrière sa voiture et y a placé mon vélo. Dix minutes plus tard, j'étais à bon port.


Le service offert par les taxis de Copenhague n'est que la pointe de l'iceberg d'une stratégie beaucoup plus large. Contrairement à Montréal, où les vélos disparaissent quasiment tous en hiver, les vélos constituent un élément central du système de transport de Copenhague. Hiver comme été, pas moins de 55 % des résidents de Copenhague se rendent au travail en vélo. La municipalité, qui vise à atteindre la neutralité carbone d'ici 2025, mise sur la popularité du vélo pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre.


De manière à faciliter la vie des cyclistes, la Ville déneige systématiquement les pistes cyclables avant les rues. «Le but, c'est de faire en sorte que les gens n'utilisent pas leur voiture. Alors nous nous efforçons de rendre la marche, le vélo et les transports en commun les plus attrayants possible», explique Peter Bjørn Larsen, responsable des villes intelligentes au Copenhagen Cleantech Cluster, un organisme financé par la Ville et par l'industrie.


Les pistes cyclables de Copenhague sont larges, surélevées par rapport au niveau de la rue et omniprésentes. Elles sont si importantes que, depuis 2007, ce sont elles qui dictent la synchronisation des feux de circulation sur plusieurs artères majeures.


Cliquez ici pour consulter notre dossier sur les villes intelligentes


À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Villes intelligentes, villes humaines

Édition du 11 Juin 2016 | Julie Cailliau

À Copenhague, les jours de grand soleil dans une année se comptent sur les doigts de la main. Alors quand il fait ...

Copenhague : objectif carboneutre, un vélo à la fois

Édition du 11 Juin 2016 | Julie Cailliau

Copenhague est connue mondialement pour les centaines de cyclistes qui sillonnent ses rues. Ça ne lui suffit pas. ...

À la une

Entreprises québécoises: comment se conformer au RGPD?

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-François Venne

L’entrée en vigueur, en mai 2018, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne...

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

13:38 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.