Info REER: Combien puis-je cotiser dans mon REER?

Publié le 13/02/2014 à 10:57, mis à jour le 13/02/2014 à 14:54

Info REER: Combien puis-je cotiser dans mon REER?

Publié le 13/02/2014 à 10:57, mis à jour le 13/02/2014 à 14:54

Le gouvernement considère que vous pouvez verser dans votre REER au plus 18 % de votre revenu gagné jusqu’à concurrence de 23 8020 $ en 2013. Le calcul des droits de cotisation au REER (le seuil maximal que vous avez le droit de verser dans votre REER) se fait toujours à partir des revenus de l’année précédente (pour l’année fiscale 2013, ce sont vos revenus gagnés en 2012 qui servent aux fins du calcul). Pour ceux qui bénéficient d’un régime de retraite avec leur employeur, le gouvernement réduit les droits de cotisation au moyen d’un facteur d’équivalence calculé en fonction de la valeur de ce régime. À tous les ans, le gouvernement fédéral envoie à chaque contribuable un relevé de cotisation qui précise sa situation particulière, y compris le solde des droits inutilisés.


Avec la collaboration de Gilles Drouin et Thomas Cottendin


Lire aussi:


Info REER: Le pacte avec le fisc


Info REER: Que procure le REER

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Quatre mythes sur les titres à revenu

11/11/2014 | Morningstar

Avec des taux d'intérêt d'une faiblesse persistante, nous ne savons plus trop que faire.

Drôle, l'argent ?

Édition de Novembre 2014 | Claudine Hébert

L'humoriste Jean-François Mercier, actuellement en tournée dans la province, maîtrise l'art de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Économie du partage: n'achetez plus, louez!

22/12/2014 | Fanny Bourel

Pour acheter un produit que vous utilisez occasionnellement alors que vous pouvez le louez à une fraction du prix?

Bourse: Wall Street atteint de nouveaux records

22/12/2014 | lesaffaires.com

MISE À JOUR. Wall Street en hausse pour une quatrième journée.

Uni-Sélect remet graduellement le pied sur l'accélérateur

Édition du 20 Décembre 2014 | Dominique Beauchamp

Exclusif. Notre entrevue éditoriale avec Richard Roy, le pdg d'Uni-Sélect.