Nautilus Plus: Une équipe de pros pour soutenir les clients

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 19/03/2013 à 12:30

Nautilus Plus: Une équipe de pros pour soutenir les clients

Publié le 02/03/2013 à 00:00, mis à jour le 19/03/2013 à 12:30

LAURÉAT 2012 - Les centres de conditionnement physique se multiplient comme des petits pains. Uniquement à Saint-Jean-sur-Richelieu, ville de 92 000 habitants, on n'en trouve pas moins de 18 ! «Le marché québécois est saturé et même sursaturé», affirme Richard Blais, pdg de Nautilus Plus.


Comment cette chaîne de 39 centres pense-t-elle tirer son épingle du jeu dans un milieu aussi concurrentiel ? «En devenant une référence incontournable dans l'industrie de la perte de poids ! dit M. Blais. Pour y arriver, nous incitons notre clientèle à faire appel à des entraîneurs personnels et à des professionnels de la nutrition.»


Car voilà, les nouveaux abonnés abandonnent vite leurs belles résolutions. C'est ce qui expliquerait l'existence d'une multitude de centres. «Lorsque les clients sont laissés à eux-mêmes, leur motivation ne dure généralement qu'un ou deux mois», constate-t-il.


C'est pourquoi Nautilus Plus «encourage fortement» ses clients à s'entraîner sous la supervision d'un entraîneur personnel et d'un nutritionniste.


«Cela augmente grandement l'assiduité et la persévérance», estime le pdg.


Nautilus Plus emploie environ 400 entraîneurs personnels et une centaine de nutritionnistes. Il s'agit du deuxième plus grand employeur de ces professionnels au Québec, après le réseau hospitalier.


Après le Québec, l'expansion vers l'Ontario et les États-Unis est maintenant à l'ordre du jour.


Son meilleur conseil


«Ne jamais s'arroger seul le mérite des succès. Il faut les partager avec ses collègues, employés et partenaires.»


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

BCF développe sa relève
Mis à jour le 19/03/2013

BBA s'étend au Canada
Mis à jour le 19/03/2013

GDI gagne en souplesse
Mis à jour le 19/03/2013

À la une

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...

Privatisation de la SAQ: des résultats au mieux mitigés

La privatisation de la SAQ aurait des résultats au mieux mitigés, révèle une étude commandée par le gouvernement.