Entreprendre et avoir confiance en soi

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Mai 2018

Entreprendre et avoir confiance en soi

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Mai 2018

Ce dossier sur l'ADN des entrepreneurs fait ressortir la confiance en soi comme l'une des aptitudes entrepreneuriales qui semblent faire l'unanimité parmi les groupes d'investisseurs interrogés. « Ça me prend des gens qui transpirent la confiance en eux », nous révèle le dragon Dominique Brown alors qu'il explique comment il choisit les entrepreneurs dans lesquels il investit. Or, la confiance en soi n'est pas donnée à tous... ni à toutes.


Selon l'étude 2017 du Global Entrepreneurship Monitor, il existe une différence majeure entre le degré de confiance des hommes envers leurs propres aptitudes à entreprendre et celui des femmes. Il s'agit d'ailleurs de l'un des principaux freins au développement de l'entrepreneuriat féminin au Québec, et ailleurs dans le monde. Selon plusieurs recherches, ce manque de confiance des femmes envers leur capacité à entreprendre peut entraîner différentes conséquences : une plus grande difficulté à accéder à du financement, une tendance à entreprendre plus modestement et dans des secteurs à plus faible croissance de même qu'un plus grand besoin d'accompagnement.


Évidemment, ce manque de confiance ne touche pas toutes les femmes et plusieurs entrepreneures ne se sentent absolument pas concernées par cette réalité. Toutefois, pour celles qui vivent cette constante incertitude intérieure, bonne nouvelle : la confiance en soi peut s'acquérir avec le temps et le travail. S'entourer de personnes d'expérience, se trouver un mentor de même que se réserver du temps pour développer ses compétences, parfaire ses connaissances, et réseauter avec d'autres entrepreneurs sont autant de moyens qui contribueront à combler ce manque.


Chez Femmessor, les principaux critères recherchés chez les entrepreneures lorsque nous évaluons un dossier de financement (outre la viabilité du projet) sont les suivants : la passion, la vision, l'innovation, le dynamisme, la volonté d'apprendre et de bien s'entourer, et la maîtrise de son dossier d'entreprise. La confiance en soi, nous pouvons y travailler par la suite, par l'accompagnement soutenu que nous offrons à chaque entrepreneure durant toute la durée de son prêt.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «ENTREPRENEURIAT»

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: quand la finance investit dans la finance

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, quand la finance investit dans la finance.

Des entreprises «zombies» nuisent à la productivité du Canada

Deloitte s'inquiète du nombre de société de plus de 10 ans dont les bénéfices ne permettent pas de payer leur dette.

OPINION À la une: le nouveau Cirque au travail
Édition du 08 Septembre 2018 | Les Affaires
À la une: Avril, une stratégie qui porte fruit
Édition du 08 Septembre 2018 | Les Affaires
La ­Fondation Montréal inc. aidera les jeunes entrepreneurs de ­Longueuil
Édition du 08 Septembre 2018 | Marie-Pier Frappier

À la une

Le truc génial d'Eric Schmidt pour booster votre carrière!

BLOGUE. L'ex-PDG de Google dévoile ici l'un des secrets de son exceptionnelle réussite professionnelle.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Il y a 10 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Tant que les relations commerciales ne s'envenimeront pas plus...»

Barrick va acquérir Randgold pour créer un géant de l'or de 18 milliards $US

Il y a 27 minutes | AFP

La nouvelle société Barrick réaliserait un chiffre d'affaires annuel de 9,7 G$US.