«Montréal restera la métropole canadienne», titre «Les Affaires» en 1961

Publié le 10/09/2018 à 14:00

«Montréal restera la métropole canadienne», titre «Les Affaires» en 1961

Publié le 10/09/2018 à 14:00

Par Marie-Pier Frappier

Trois tours sont devenues une seule. En effet, l'avant-projet de la Place de la Bourse, dont Les Affaires discutent dans leur numéro de septembre 1961, prévoyait trois tours identiques de 51 étages groupées en triangle.


Les trois tours devaient abriter la Bourse de Montréal, la Bourse canadienne et la Banque mercantile du Canada. Les coûts étaient estimés à près de 100 millions de dollars.


«Le projet sera financé par des capitaux canadiens et européens», mentionne Les Affaires. Par capitaux européens, on entend étonnamment... le Vatican! En effet, le projet a été mené et financé par la Società Generale lmmobiliare de Rome, le plus important conglomérat de construction et de développement italien, dont le principal actionnaire est le Vatican.


Signe des liens très forts entre le monde des affaires et la religion catholique à l'époque, on peut lire en une du journal en haut à gauche, une citation du cardinal Paul-Émile Léger.


La construction de la Tour de la Bourse a débuté en novembre 1961. Située au 800, rue du Square-Victoria et comptant 47 étages, elle est l’œuvre de l’architecte Luigi Moretti et de l'ingénieur Pier Luigi Nervi. 


Jalousement défendu par Les Affaires, le projet devait permettre à Montréal de reprendre «les affaires qu'elles avaient perdues au profit de Toronto», d'où le titre de la une sur le fait de rester «la métropole canadienne».


À relire: Fasken et l'AMF demeureront à la Tour de la Bourse, par Martin Jolicoeur


Consultez notre dossier
«Les Affaires fête ses 90 ans»


À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.