De l'hydrogène comme solution d'avenir?

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Septembre 2014

De l'hydrogène comme solution d'avenir?

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Septembre 2014

Cliquez ici pour consulter le dossier auto


Toyota l'a confirmé : ses premières voitures à hydrogène sortiront en 2015. Honda et Hyundai s'y mettent aussi. La Californie y croit puisqu'elle a commencé à implanter un réseau de systèmes de recharge. Même la Scandinavie, région hautement sensible aux voitures vertes, vient d'investir plusieurs centaines de milliers de dollars dans un réseau de chargeurs. Pas question ici d'électricité, mais bien d'hydrogène.


Au Canada, c'est le Québec qui domine ce champ de recherche grâce aux travaux de l'Institut de recherche sur l'hydrogène associé à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Le centre de recherche a d'ailleurs contribué à la mise au point de méthodes de stockage pour Toyota et BMW dans le passé. L'absence de soutien gouvernemental au fil des ans de même qu'un réseau de distribution d'hydrogène déficient qu'a dénoncé le directeur de l'Institut, Richard Chahine, en ont cependant ralenti les travaux.


Certaines entreprises privées canadiennes sont aussi impliquées dans la recherche. La plus importante est Hydrogenics, de Mississauga en Ontario, qui travaille actuellement de concert avec la Belgique et l'Allemagne pour la mise en place d'un réseau de recharge à hydrogène. Cette entreprise tente actuellement d'établir une vaste installation de stockage d'hydrogène en Ontario, non loin des usines d'assemblage du constructeur automobile Toyota.


Mais hydrogène ou non, dans les faits, il s'agit tout de même de véhicules électriques. Deux modèles de technologie s'opposent.


Dans le premier cas, le moteur à explosion fonctionne comme un moteur à combustion : il utilise de l'hydrogène liquide stocké dans un réservoir isolé. L'hydrogène refroidi à - 25 degrés Celsius est lancé dans le réservoir. Il s'écoulera ensuite par une petite canalisation où, en le chauffant, il sera transformé en gaz. C'est ce gaz qui sera injecté dans le cylindre et entraînera l'explosion.


La seconde technologie est la plus courante et la plus prometteuse : c'est celle des piles à combustible. Concrètement, c'est en mélangeant l'hydrogène avec l'oxygène pour provoquer l'oxydation sur une électrode de platine (ou d'autres matières du genre) que l'on produit l'électricité. Si d'autres combinaisons sont possibles, la pile la plus couramment étudiée et utilisée est la pile dihydrogène-dioxygène ou dihydrogène-air.


Ce mélange ne produit que des résidus d'eau qui sont évacués par un système d'échappement presque classique.


Cliquez ici pour consulter le dossier auto


À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le rival chinois de Tesla perd des plumes lors de son démarrage

Mis à jour le 12/09/2018 | AFP

Après le lancement d’un premier 4x4 urbain électrique, NIO avait annoncé vouloir le commercialiser dès 2020 aux É-U.

Apple entrera-t-elle dans l'automobile ?

Édition du 15 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le prochain axe de croissance d'Apple sera-t-il l'automobile ? La question nous est venue à l'esprit, il ...

À la une

Dieu du Ciel: faire mousser la croissance

14:38 | Fanny Bourel

PME DE LA SEMAINE. Il y a 20 ans ce mois-ci, la microbrasserie Dieu du Ciel lançait son premier pub à Montréal.

Une référence pour les exportateurs et les investisseurs canadiens

Nous publions un livre numérique regroupant les meilleures analyses géopolitiques du journaliste François Normand.

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour il y a 39 minutes | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.