La lavalloise k-eCommerce reçoit 250K$ du gouvernement canadien

Publié le 18/01/2019 à 16:34

La lavalloise k-eCommerce reçoit 250K$ du gouvernement canadien

Publié le 18/01/2019 à 16:34

Par lesaffaires.com
Des données de plusieurs postes transitent vers un nuage de données.

(Photo: 123rf)

Le fournisseur lavallois de solutions de gestion de commerce électronique k-eCommerce a obtenu une aide financière de 250 000$ de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec.


«De plus en plus d'entreprises ont recours au Web pour augmenter leurs ventes, améliorer la qualité de leurs services ou encore diminuer leurs frais d'opération», explique Laurent Allardin, PDG et fondateur de k-eCommerce dans un communiqué.


Cette contribution remboursable permettra à la PME de devenir plus compétitive et de poursuivre son expansion, en acquérant notamment de nouveaux serveurs. Elle pourra donc améliorer la capacité de son infrastructure infonuagique. 


«Qu'on y accède à l'aide d'un appareil mobile, d'une tablette ou d'un ordinateur, les sites Web transactionnels de nos clients doivent être accessibles en tout temps et répondre instantanément», dit le fondateur de l'entreprise.


Dans les dernières années, k-eCommerce a connu une importante croissance, offrant ses solutions sur mesure à plus de 600 entreprises basées en Amérique du Nord et en Europe.


 


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Les Québécois jouent plus, les coffres de Loto-Québec gonflent

La société d’État serait « en voie d’atteindre » son objectif annuel de 1,26 G$ en ce qui a trait au résultat net.

Le déficit fédéral atteint 2,1G$ de moins que prévu

Les recettes fiscales plus élevées que prévu pour l’exercice qui se termine à la fin de mars expliquerait ce changement.

À la une

10 choses à savoir lundi

Google veut la taxe municipale, le virage électrique de Pétro-Canada, cette appli empêche les femmes de fuir le pays.

FNB: Comment Banque Nationale Investissements veut faire sa place

En entrevue, Annamaria Testani, vice-présidente chez BNI, nous explique sa stratégie.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés lundi

06:59 | LesAffaires.com et AFP

«Les chiffres depuis le début de l'année ont l'air très solides.»