Harrii prépare son site Internet, en attendant la version test

Publié le 11/07/2018 à 12:35

Harrii prépare son site Internet, en attendant la version test

Publié le 11/07/2018 à 12:35

Par Denis Lalonde

Le cofondateur de Harrii, Vivien Virgili. (Photo: Jérôme Lavallée)

DÉFI START-UP 7. Après avoir remporté le Prix du public lors de la plus récente édition du Défi Start-up 7 en avril, la société Harrii est à quelques semaines de lancer son site Internet et prépare une version test de son application. 


«L’objectif est de lancer notre version bêta en novembre. Nous sommes encouragés par nos travaux de prospection auprès de 500 professionnels de la révision. Environ la moitié d’entre eux ont dit être intéressés à collaborer à la plateforme», explique le fondateur de l’entreprise, Vivien Virgili.


Ce dernier souhaite faire de Harrii une technologie de rupture pour l’industrie de la correction et de la révision sur le web.


Selon son modèle d’affaires, les sites Internet payeraient un montant forfaitaire d’une trentaine de dollars par mois pour installer Harrii sur leur portail. L’application permettra aux lecteurs et aux professionnels de la révision de signaler les fautes d’orthographe. «Nous pensons aussi, dans un second temps, développer une version pro qui permettrait aux réviseurs de décrocher des contrats grâce à la plateforme», confie M. Virgili.


Mais pour le moment, le dirigeant se concentre sur le «vrai test» pour Harrii, qui sera le lancement de la version test cet automne.


À (re)lire: Perturber l'industrie de la correction selon Harrii


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

Investir: «C’est le temps de garder plus de liquidités»

Conserver des liquidités n’est plus une garantie d’appauvrissement à Wall Street, croit David Kostin, de Goldman Sachs.

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

11:48 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.