Les Bourses coulent Ă  l'ouverture

Publié le 23/04/2012 à 09:53, mis à jour le 23/04/2012 à 10:04

Les Bourses coulent Ă  l'ouverture

Publié le 23/04/2012 à 09:53, mis à jour le 23/04/2012 à 10:04

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

Les marchés boursiers nord-américains coulent à l’ouverture de la séance lundi, plombés par les signes d’un rétrécissement de l’activité manufacturière en Chine et les inquiétudes politiques en Europe.


Vers 9h40, Toronto perd plus de 1 %, pendant que New York en lâche un peu moins, soit 0,95 %. Le baril de pétrole glisse de 1,6 %, ajoutant ainsi aux pertes de la ville reine par rapport à Wall Street.


En Chine, l’indice PMI de la Banque HSBC pour le mois de mars s’est amélioré, à 49,1 points, mais reste sous la barre des 50 points, indiquant une contraction du secteur manufacturier.


Du côté européen, les élections présidentielles en France ont semé le doute chez les investisseurs. Le président actuel, Nicolas Sarkozy, est arrivé deuxième au second tour, devancé par le socialiste François Hollande.


Puis, aux Pays-Bas, les discussions pour réduire la taille du budget ont échoué, entraînant la démission de tout le gouvernement. L’État néerlandais est l’un des rares en Europe à ne pas avoir subi de décote chez les agences de crédit pendant la crise de la dette souveraine.


En milieu d’après-midi en Europe, Londres tombe de 1,85 %, Paris chute de 2,5 % et Francfort coule de presque 3 %.


Wal-Mart décroche de 4,4 %, ou 2,77 $ US, à 59,68 $ US, alors que l'entreprise a tenté de cacher avoir usé de corruption pour s'établir plus rapidement au Mexique.


Voici l’état de la situation vers 9h40 à Toronto et New York :


- Le S&P/TSX dévisse de 126 points, ou 1,05 %, à 12 021 points;


- Le S&P 500 trébuche de 13 points, ou 0,95 %, à 1 365 points;


- Le Dow Jones tombe de 119 points, ou 0,95 %, à 12 905 points;


- Le Nasdaq chute de 31 points, ou 1 %, à 2 970 points;


- Le baril de pétrole s’enlise de 1,66 $ US, ou 1,6 %, à 102,22 $ US;


- L’once d’or coule de 15,10 $ US, ou 0,9 %, à 1 627,30 $ US;


- Le dollar canadien se déprécie de 0,4 cent US, ou 0,4 %, à 100,40 cents US.


PLUS :


Titres à surveiller: Jean Coutu, CGI et Canadien Pacifique


Notre section sur la revue des marchés boursiers

À suivre dans cette section

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Lancer votre start-up Ă  Hong Kong, pourquoi pas?

Édition du 13 Décembre 2014 | Suzanne Dansereau

Stéphane Boivin a pris sa décision. Au premier trimestre de 2015, il installera son entreprise, Pivot88, dans ...

Quand la Chine avalera Hong Kong

ANALYSE. Les Ă©tudiants Ă  Hong Kong ne peuvent pas gagner, car PĂ©kin veut en faire une ville chinoise comme les autres.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

Voici quelques solutions fiscales pour attĂ©nuer l’impact de la hausse des frais de garde dĂ©crĂ©tĂ©e par QuĂ©bec.

Poutine joue Ă  la roulette russe

ANALYSE. La politique Ă©trangĂšre de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise Ă©conomique.

Donner, ça se calcule

Édition de Novembre 2014 | Dominique Froment

Les dons spontanés, c'est bon pour le moral, mais ce n'est pas la meilleure façon de soutenir une ...