Bourse: Wall Street termine en hausse, profitant du bond d'Apple

Publié le 15/11/2018 à 10:20

Bourse: Wall Street termine en hausse, profitant du bond d'Apple

Publié le 15/11/2018 à 10:20

(Photo: 123rf.com)

Wall Street a terminé en hausse jeudi, bénéficiant du rebond des cours du pétrole ainsi que d'Apple, dans un contexte d'optimisme quant à une prochaine résolution de la guerre commerciale sino-américaine.


À Toronto, le S&P/TSX était presque à l'équilibre prenant 11 points, ou 0,08%, à 15 144 points.


À New York, l'indice élargi S&P 500 a avancé 28 points, ou 1,06%, à 2 730 points.


Le Dow Jones a gagné 208 points, ou de 0,83%, à 25 289 points.


L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, était en hausse de 122 points, ou de 1,72%, à 7 259 points. 


Le dollar canadien a pris 0,5% à 0,7589$US.


La hausse à Wall Street « vient principalement des cours d’Apple et du pétrole qui ont arrêté de chuter », a observé Maris Ogg de Tower Bridge Advisors.


Après un timide rebond mercredi, les cours du pétrole ont continué à avancer jeudi, se remettant progressivement d’une véritable débâcle qui a vu le prix du brut coté à New York chuter durant douze séances de suite, un record.


Principales bénéficiaires jeudi de cette convalescence, les valeurs de ce secteur au sein d’un sous-indice du S&P 500 ont pris 1,48 %, la deuxième plus forte hausse sectorielle de l’indice élargi sur la journée.


La première place (+2,46 %) est revenue au sous-indice des valeurs technologiques, tirées par la forte progression d’Apple, qui a pris 2,47 %.


La marque à la pomme, l’un des membres les plus gros de la cote, a rebondi après avoir dégringolé de près de 20 % depuis début octobre, fragilisée notamment par des prévisions décevantes pour la fin d’année.


Apple a été l’une des raisons de la baisse des indices ces derniers jours car son recul a entraîné dans sa chute le secteur technologique et le reste du marché, la tech étant le secteur le plus important à Wall Street. 


« Le marché est peut-être proche d’un point bas, et nous ne sommes pas à l’abri d’un rebond plus marqué si le pétrole se stabilise et si la rhétorique autour de la guerre commerciale s’améliore », a estime Peter Cardillo de Spartan Capital.


À ce sujet, les investisseurs ont justement profité d’un vent d’optimisme jeudi sur un règlement du conflit commercial entre Pékin et Washington après des informations de presse évoquant des concessions envisagées par la Chine envers les États-Unis à quelques jours d’un sommet du G20 où les dirigeants des deux pays se rencontreront.


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.