Bourse: le S&P 500 à son plus haut depuis cinq ans

Publié le 18/01/2013 à 17:05

Bourse: le S&P 500 à son plus haut depuis cinq ans

Publié le 18/01/2013 à 17:05

Par AFP

La Bourse de New York s'est hissée vendredi à un niveau plus atteint depuis cinq ans, grâce à une troisième semaine consécutive de hausse. À Toronto, la Bourse a clôturé en hausse, encouragée par de nouvelles données laissant croire que la Chine se remet de son ralentissement économique et par une révision à la hausse du cours cible de l'action de Research In Motion par un analyste.


L'indice composé S&P/TSX a gagné 50,96 points à 12 725,69 points, l'économie chinoise ayant crû de 7,9 pour cent au quatrième trimestre, comparativement à une croissance de 7,4 pour cent pour le trimestre précédent.


Le titre de Research In Motion (TSX:RIM) a pris 7 % après qu'un analyste chez Jefferies eut recommandé d'acheter l'action alors qu'il ne recommandait précédemment que de la conserver.


À New York, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 53,68 points (0,39%) à 13 649,70 points, à son plus haut depuis le 10 décembre 2007, mais le Nasdaq, à dominante technologique, a lâché 1,29 point à 3.134,71 points (0,04%).


L'indice élargi Standard and Poor's 500 s'est apprécié de 0,34% (5,04 points), à 1.485,98 points, à un nouveau plus haut depuis le 26 décembre 2007.


"C'est une excellente nouvelle, cela montre que le marché a su revenir à son niveau d'avant (la crise) et c'est un bon signe pour les investisseurs: cela montre que Wall Street va mieux", a applaudi Art Hogan, de Lazard Capital Markets.


Selon lui, en dépit de résultats d'entreprises en demi-teinte et d'une baisse inattendue du moral des ménages en janvier, la place new-yorkaise a été soutenue vendredi notamment par des bons indicateurs en Chine.


La deuxième économie mondiale, qui a vu sa croissance progresser de 7,9% au dernier trimestre 2012, contre seulement 7,4% pour la période de juillet à septembre.


Mais au-delà de ces indicateurs, Wall Street reste tirée à la hausse par un confiance accrue des opérateurs dans un marché "où les conditions s'améliorent, et qui est encore sous-investi" et promis à de plus fortes hausses, selon M. Hogan.


"Mais ce n'est pas une hausse linéaire", a-t-il remarqué.


Les courtiers ont ainsi "accueilli favorablement les performances de General Electric mais aussi de (la banque) Morgan Stanley, qui étaient meilleures que prévu", à l'inverse des prévisions du numéro un mondial des microprocesseurs Intel, qui ont déçu, ont estimé les experts de Charles Schwab.


La Bourse se préparait également à un long week-end de trois jours, les marchés financiers américains observant un jour férié lundi en célébration de Martin Luther King. 

À suivre dans cette section

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

21/11/2014 | Ga√ęle Fontaine et Yannick Cl√©rouin

Le cadeau de No√ęl des banques centrales, le vin par abonnement cartonne, le bijoutier montr√©alais Birks brille en Bourse

La Chine abaisse ses taux pour stimuler la croissance

21/11/2014 | AFP

Il s'agit de la première baisse des taux d'intérêt en Chine depuis juin 2012.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Avez-vous besoin d'un coach de retraite?

09:00 | Nafi Alibert

Apr√®s avoir √©t√© un meilleur employ√© ou un meilleur entrepreneur, comment devenir un meilleur retrait√©‚ÄČ?

Mariage: Partir du bon pied, la deuxième fois

22/11/2014 | Judith Lussier

  Se marier une deuxième fois ? Pourquoi pas ! C'est une excellente occasion de mettre ses finances en ...

Mettez un REEE dans les bas de No√ęl!

Plut√īt que d'offrir un jouet Made in China √† votre neveu pour No√ęl, contribuer √† son ...