Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 09/11/2018 à 07:00

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 09/11/2018 à 07:00

[Photo : 123rf]

La Bourse de New York devrait ouvrir en recul vendredi, dans le sillage de la clôture dispersée de la veille, marquant une pause après le rebond entraîné par le verdict des élections américaines de mi-mandat.


Hier, Wall Street a terminé en ordre dispersé, abandonnant une partie des confortables gains enregistrés après les élections américaines de mi-mandat, sans réagir outre-mesure à un statu quo de la Fed sur les taux.


Le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est attendu en repli de 0,52 % à 26 062 points selon les contrats à terme. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perd 0,89% % avant l’ouverture des marchés, à 7102,50 points. Le S&P500, quant à lui, recule de 0,60% à 2792 points.


Contexte


«Les marchés devraient ouvrir en légère baisse ce matin dans le sillage des prises de bénéfice sur le marché américain et avant une (petite) échéance des options», ont estimé les experts de Mirabaud Securities Genève.


Les investisseurs semblent revenir à davantage de prudence, après avoir fait grimper les indices, soulagés par le résultat des élections américaines de mi-mandat marquées par la prise de contrôle des démocrates à la Chambre des représentants tandis que le Sénat restait ancré du côté républicain.


Plusieurs sujets d'incertitudes restaient d'actualité, notamment le budget italien, en Europe.


Le gouvernement italien a fustigé jeudi les prévisions économiques de la Commission européenne, bien plus pessimistes que les siennes, une tension attisée par le FMI, qui craint que la bataille du budget de l'Italie n'ébranle la zone euro.


Les acteurs de marché suivaient également de près l'évolution des relations commerciales entre les États-Unis et la Chine. L'administration américaine reçoit vendredi deux hauts responsables chinois pour une rencontre qui devrait permettre de dire si l'heure est bien à l'apaisement, trois semaines avant un tête-à-tête Trump-Xi.


Avant la séance, la Chine a indiqué que les prix à la production étaient tombés à leur plus bas niveau en octobre depuis sept mois, confirmant le ralentissement de l'activité dans le pays.


À l’étranger


Les places boursières chinoises ont achevé la séance de vendredi en recul, sur fond de ralentissement de l'inflation dans le pays et alors que la Réserve fédérale américaine a indiqué son intention de poursuivre ses hausses de taux d'intérêt.


À Hong Kong, l'indice Hang Seng a chuté de 2,39%. L'indice composite de la Bourse de Shanghai a lui reculé de 1,39%, celui de Shenzhen cédant pour sa part 0,43%.


La journée de vendredi a succédé à trois séances consécutives de hausse à Hong Kong, tandis que les deux autres places chinoises ont confirmé les pertes enregistrées chaque jour depuis lundi.


À l’agenda


Du côté des indicateurs, on attend l'indice de confiance des consommateurs aux États-Unis pour novembre (préliminaire, université du Michigan), plus tard aujourd'hui.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street soutenue par l'espoir de détente commerciale

Mis à jour à 17:06 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street espère toujours une détente dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

06:51 | LesAffaires.com et AFP

«Les marchés font preuve d'optimisme en cette fin de semaine.»

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!