Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 10/09/2018 à 07:44

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 10/09/2018 à 07:44

Le président exécutif du conseil d'Alibaba, Jack Ma. (Photo: Getty)

1- Jack Ma quittera son poste de président du conseil du détaillant en ligne Alibaba dans un an. C’est l’actuel président et chef de la direction de l’entreprise, Daniel Zhang, qui prendra la relève. Dans une lettre aux employés, aux clients et aux actionnaires, Jack Ma a dit préparer la relève depuis 10 ans. Il quittera son poste de président du conseil le 10 septembre 2019, alors qu’Alibaba célébrera son 20e anniversaire. Il continuera de siéger au conseil d’administration de la société jusqu’à l’assemblée annuelle des actionnaires de 2020.


 


2- Une deuxième série d'accusations d'abus sexuels aura eu raison du PDG de CBS: la chaîne américaine a annoncé dimanche soir le départ de Leslie Moonves, nouveau trophée pour le mouvement #MeToo, après que six nouvelles femmes l'eurent accusé.


Dans un communiqué, la chaîne a annoncé le départ «avec effet immédiat», après 15 ans aux commandes, de M. Moonves, un ancien acteur de 68 ans, l'un des personnages les plus puissants de la télévision américaine.


La chaîne a également annoncé qu'elle allait donner 20 millions de dollars à une ou plusieurs associations soutenant le #MeToo et l'égalité des femmes au travail.


M. Moonves est remplacé à la tête du premier réseau américain par son adjoint, le directeur des opérations Joseph Ianniello. CBS a également annoncé le remplacement de six membres de son conseil d'administration.


Dimanche après-midi, plusieurs médias américains avaient annoncé son départ comme imminent, après la publication dans la matinée par le New Yorker des accusations de six nouvelles femmes à son encontre.


Ces nouvelles allégations sont plus graves que celles des six premières femmes qui l'avaient accusé en juillet, également dans le New Yorker, de les avoir touchées ou embrassées de force. Les nouveaux témoignages incluent des allégations de fellations forcées, donc de viols, et de violences physiques.


Certaines femmes ont aussi accusé M. Moonves d'avoir entravé leur carrière après qu'elles eurent repoussé ses avances.


 


3- Les marchés boursiers américains se dirigent vers une ouverture en hausse lundi. Les contrats à terme sur le S&P 500, le Dow Jones et le Nasdaq grimpent respectivement de 0,37%, de 0,34% et de 0,56% peu après 7h30.


En Europe, les indices sont au vert à la mi-séance. À Londres, le FTSE 100 grimpe de 25 points, ou de 0,34%, à 7 302 points. À Paris, le CAC 40 avance de 26 points, ou de 0,51%, à 5 278 points. À francfort, le DAX progresse de 48 points, ou de 0,41%, à 12 008 points.


 


4- En Asie, La Bourse de Tokyo, malmenée la semaine dernière, s'est redressée lundi, profitant d'un solide rapport sur l'emploi américain, même si les gains sont restés limités du fait d'inquiétudes commerciales persistantes.


À l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a pris 0,30% (+66,03 points) à 22 373 points, signant sa première hausse après six séances négatives d'affilée.


La Bourse de Tokyo qui s'est montrée hésitante à l'ouverture a terminé dans le vert «sous l'effet d'une chasse aux aubaines après les récentes pertes» des derniers jours, a indiqué à l'AFP Toshikazu Horiuchi, courtier chez IwaiCosmo Securities.


«Cependant l'humeur acheteuse n'est pas si forte que cela, car les craintes de guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine pèsent sur le marché», a-t-il ajouté.


À Hong Kong, l’indice Hang Seng a reculé de 362 points, ou de 1,34%, à 26 610 points, tandis qu’à Shanghai, le Shanghai Composite a cédé 32 points, ou 1,21%, à 2 669 points.


 


5- Volkswagen affronte depuis lundi son premier procès majeur en Allemagne pour avoir truqué des moteurs diesel, près de trois ans après l'éclatement de ce scandale au retentissement mondial, qui a précipité le déclin de cette technologie.


Le tribunal régional de Brunswick doit déterminer si le géant de l'automobile aurait dû informer plus tôt les marchés financiers de la tricherie, pour épargner de lourdes pertes à ses actionnaires, qui réclament au total environ 9 milliards d'euros d'indemnités.


Réunis depuis 08H00 GMT dans un palais des congrès, face à une cinquantaine d'avocats et plusieurs dizaines de requérants et de curieux, les magistrats devraient préciser le calendrier de cette audience colossale, prévue pour durer au moins jusqu'en 2019, et trier parmi les 193 questions soumises par les parties.


Le fonds d'investissement DeKa, adversaire de Volkswagen dans cette procédure, espère voir les juges donner "de premières indications concernant leur appréciation" de ces multiples points, a déclaré à l'AFP Andreas Tilp, l'avocat de DeKa.


 

À suivre dans cette section


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

À surveiller: Uni-Sélect, Osisko et Alibaba

Il y a 41 minutes | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Osisko et Alibaba?

Uni-Sélect se met en vente, le PDG quitte

Mis à jour le 18/09/2018 | Dominique Beauchamp

Le PDG quitte subitement et Uni-Sélect embauche JP Morgan pour un examen stratégique.

Et si je ne suis pas d'accord avec une décision de la direction?

Il y a 11 minutes | Isabelle Lord

BLOGUE INVITÉ. Le leadership durable peut aider à sortir de l'impasse.