Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 06/10/2016 à 06:40, mis à jour le 06/10/2016 à 07:24

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 06/10/2016 à 06:40, mis à jour le 06/10/2016 à 07:24

1-Wall Street pointe vers un début de séance négatif jeudi, les investisseurs se montrant prudents à la veille de la publication des données sur l’emploi aux États-Unis en septembre, lesquelles pourraient orienter la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.


2-Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq reculent de respectivement 0,23%, 0,19% et 0,19% dans les négociations précédant l’ouverture officielle, vers 7h20. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, prend 0,08% à 51,90$US.


3-À l’étranger, les marchés asiatiques ont terminé en hausse. Le Nikkei de la Bourse de Tokyo a gagné 0,47%, sa quatrième séance de gains d’affilée. Le Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a monté de 0,42%. La Bourse de Shanghai est toujours fermée en raison d’une fête nationale en Chine.


En Europe à la mi-séance, les principaux marchés perdent du terrain. Le CAC 40 de Paris cède 0,38%, le DAX de Francfort laisse tomber 0,36% et le FTSE 100 de Londres recule de 0,29%.


Les investisseurs sont surtout dans l'attente du rapport mensuel sur l'emploi aux États-Unis en septembre qui sera rendu public vendredi, indique l’AFP. Il est d'autant plus surveillé que les investisseurs savent l'importance que lui accorde la Réserve fédérale américaine dans ses prises de décision.


Pour la plupart des analystes, les chiffres des créations d'emploi devraient être relativement soutenus et le chômage rester stable, alors que la croissance est en modeste accélération au deuxième semestre.


Côté européen, le principal rendez-vous du jour est la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne qui «fournira peut-être des indices», selon les analystes d'Aurel BGC, après des informations évoquant la possibilité d'un durcissement monétaire.


L'agence financière Bloomberg a évoqué mardi une possible diminution progressive des rachats d'actifs par la BCE. L'institution monétaire de Francfort a ensuite démenti cette information, mais cela n'a pas éteint toutes les craintes et les interrogations des marchés.


4-À l’agenda économique, les données hebdomadaires de l’assurance-chômage pour la semaine terminée le 30 septembre seront dévoilées aux États-Unis, à la veille des cruciales statistiques mensuelles sur le marché du travail au sud de la frontière.


Au Canada, les permis de bâtir pour le mois d’août seront dévoilés. La première sous-gouverneure de la Banque du Canada, Carolyne Wilkins, prononcera un discours à l'Université du Québec à Trois-Rivières ce matin.


5-Parmi les titres en action mercredi, Air Canada(Tor., AC) devient le titre de prédilection de Walter Spracklin. L’analyste de RBC Marchés des capitaux relève sa recommandation pour le titre à «top pick». Sa cible passe du coup de 14$ à 18$. L’analyste croit que les principales craintes qu’avaient les investisseurs à l’égard du titre s’estompent. Il en fait donc son titre de prédilection compte tenu du potentiel de l’entreprise de générer d’abondantes liquidités libres d’ici 2020, du risque moindre et du rendement potentiel du titre de 50%.


Parlant de titres de prédilection, la firme Raymond James fait des ajustements à sa liste des titres préférés de ses analystes. BlackBerry(Tor., BB) est retiré au profit d’Open Text(Tor., OTC), qui profite de meilleurs éléments catalystes à court terme.


Les analystes reviennent sur les résultats du deuxième trimestre du Groupe Jean Coutu(Tor., PJC.A). Keith Howlett, de Desjardins Marchés des capitaux, reste tiède à l’égard du titre et maintient sa cible de 20$. Excluant un gain réalisé de la vente d’une propriété immobilière, le bénéfice aurait été de 0,24$ par action, inférieur aux attentes, souligne M. Howlett. Les réformes réglementaires continuent d’affecter le Groupe et, dans une moindre mesure, les franchisés, indique l’analyste.


Le pdg de Rogers Communications(Tor., RCI.B), tient une table ronde au cours de laquelle il fera une annonce concernant les données sans fil. Il va aussi probablement commenter la récente décision de fermer son service de télévision en streaming et celle concernant le coup de barre qu’il donne dans l’édition de magazines.


Toujours dans le monde des médias, Adam Shine de la Financière Banque Nationale, relève sa cible pour le titre de Cineplex(Tor., CGX). Celle-ci passe de 55$ à 59$ et la recommandation demeure à surperformance. Les recettes au box office canadien au troisième trimestre semblent avoir monté de 5%, selon certaines données. Par ailleurs, Cineplex a complété l’acquisition de Tricorp Amusements le 3 octobre.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

17:23 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Bourse: l'été ne sera pas de tout repos

BLOGUE. Gracieuseté de la bravade de Donald Trump, les stratèges craignent un été mouvementé.

OPINION Titres en action: Starbucks, Airbus, BlackBerry...
Mis à jour à 12:25 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
À surveiller: BRP, Dollarama et Nemaska Lithium
Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York
21/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

17:23 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...

Bourse: l'été ne sera pas de tout repos

BLOGUE. Gracieuseté de la bravade de Donald Trump, les stratèges craignent un été mouvementé.