Bourse: Wall Street clôt en hausse dopée par Netflix et la Chine

Publié le 15/01/2019 à 09:33, mis à jour le 15/01/2019 à 16:52

Bourse: Wall Street clôt en hausse dopée par Netflix et la Chine

Publié le 15/01/2019 à 09:33, mis à jour le 15/01/2019 à 16:52

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a avancé mardi, rassurée par des mesures chinoises en faveur de la croissance et par un bond de Netflix, malgré des résultats d'entreprises américaines contrastés et un rejet de l'accord sur le Brexit par les députés britanniques. À Toronto, l'indice vedette a clôturé en hausse, encouragé par le secteur de l'énergie ayant pris 5,1% depuis le début de l'année.


Indices


À la fermeture, le S&P/TSX de Toronto a gagné 0,47 %, ou 70 points, à 15 046 points.


Le Dow Jones Industrial Average prenait 0,65 %, ou 155 points, à 24 065 points.


Le Nasdaq bondissait de 1,71 %, ou 117 points, à 7 023 points. 


Le S&P 500 avançait de 1,07 %, ou 27 points, à 2 610 points. 


Le dollar canadien était à 0,7533 $US.


Contexte


Aux prises avec un ralentissement économique qui fait craindre un essoufflement généralisé de la croissance mondiale, Pékin a annoncé mardi qu’elle allait poursuivre ses baisses de certains impôts et taxes entrepris en 2018 au bénéfice, notamment, des petites et micro entreprises.


« La Chine et les États-Unis sont les plus grosses économies de la planète. Dès qu’ils annoncent des mesures, c’est immédiatement stimulant pour les actions », a observé Tom Cahill, de Ventura Wealth Management.


Pékin avait fait chuter les places boursières mondiales lundi après avoir publié des chiffres jugés décevants sur son commerce extérieur.


Les géants technologiques américains, dépendants d’une forte croissance de nature à alimenter la demande dans leurs produits et services, ont logiquement nettement avancé après la nouvelle chinoise, Apple (AAPL) prenant 2,05 %, Amazon (AMZN) 3,55 % et Alphabet (GOOGL), 3,11 %.


Baskets connectées pour Nike


La plateforme de vidéos en continu Netflix (NFLX) a particulièrement bondi (+6,52 %), après avoir annoncé l’augmentation du prix de ses abonnements aux États-Unis et dans divers pays d’Amérique latine.


Cet optimisme des marchés n’a pas été entamé par le rejet de l’accord britannique sur le Brexit mardi, le « non » ayant été largement anticipé par les investisseurs à travers le monde.


Pas plus que par des résultats d’entreprises américaines en demi-teinte.


Malgré un bénéfice net de 7,06 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018, la banque JPMorgan Chase (JPM) a déçu en première partie de séance les investisseurs, qui espéraient des résultats encore plus éclatants. Le titre a finalement avancé de 0,73 % à la clôture.


Wells Fargo (WFC) a, de son côté, annoncé des résultats mitigés, et son titre a lâché 1,55 %.


Parmi les autres résultats du jour, la compagnie aérienne Delta Airlines (DAL) a avancé de 0,17 %, grâce à un bond de son bénéfice, et le groupe d’assurance UnitedHealth Group (UNH)a gagné 3,55 %, profitant de résultats supérieurs aux attentes.


Ford (F) a également fait l’actualité mardi à Wall Street, perdant 1,67 % après l’annonce d’une alliance avec Volkswagen (VOW3) dans la construction de fourgons, utilitaires et pickups commerciaux afin d’être plus compétitifs dans une industrie automobile en pleine transformation.


Nike (NKE) a bondi de 2,35 % après avoir présenté son nouveau modèle de baskets connectées, les Nike Adapt BB, qui présente la particularité de se serrer automatiquement autour du pied de son propriétaire.


Sur le marché obligataire, le taux d’intérêt sur la dette à dix ans avançait à 2,716 % vers 16H40, contre 2,702 % lundi à la clôture, et celui à 30 ans progressait à 3,077 %, contre 3,053 % la veille.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

Sur le même sujet

BRP s'offre la technologie derrière la moto électrique Redshift

Le petit achat ajoute à l'effort de R&D de BRP qui veut rester aux devants de l'industrie des sports motorisés.

Les ventes de Loblaw déçoivent, l'action perd 5%

Mis à jour le 21/02/2019 | Dominique Beauchamp

Sans l'effet de l'inflation, les ventes par magasin comparable de Loblaw reculent de 0,2%.

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

21/02/2019 | Daniel Germain

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

21/02/2019 | Stéphane Rolland

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

21/02/2019 | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.